Pedrosa est passé « très près » d’être pilote Yamaha



Avant de prendre sa retraite, Dani Pedrosa a failli intégrer l’équipe Petronas Yamaha SRT. Les coulisses sont racontées par Razlan Razali, boss de Sepang.

Tout le monde s’en souvient : avant d’annoncer son départ à la retraite, Dani Pedrosa était envoyé par plusieurs rumeurs dans le nouveau team satellite Yamaha. Valentino Rossi et Maverick Viñales se faisaient une joie de l’accueillir dans la famille (lire ici). Même Marc Marquez pensait que son ex-coéquipier allait poursuivre sa carrière. Cela n’a finalement pas été le cas.

Pedrosa-Yamaha Petronas, de fausses rumeurs ? « Les discussions avec Pedrosa étaient bien réelles », assure aujourd’hui Razlan Razali auprès de Crash.net. Et on est même passé tout près de l’avoir sur la grille de départ en 2019 : « Ça a été très, très proche. Il a parlé à Yamaha, Yamaha l’a assuré qu’ils lui donneraient tout le soutien dont il aurait besoin. »

« Mais quand un pilote n’est pas mentalement sûr de vouloir continuer à rouler, il n’y a pas grand chose à faire. Quand il a décidé de se retirer, il m’a appelé pour me remercier de l’opportunité. Il était désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, mais je peux comprendre que c’était une décision difficile à prendre et je la respecte. Sur ce plan-là, il a été très professionnel. »

Avant Pedrosa, d’autres informations envoyaient un certain Jorge Lorenzo chez Petronas Yamaha. Là, Razlan Razali dément : « À ce moment-là rien n’était prêt, donc nous ne pouvions pas parler à qui que ce soit. Mais des rumeurs ont commencé à circuler, et Lorenzo croyait que nous mettions en place une équipe juste pour lui. Ce qui n’était pas le cas. Mais bien sûr, il a surpris tout le monde en rejoignant Honda – ce qui est bien, car nous n’aurions pas eu le budget pour lui ! »

Les deux pilotes Petronas Yamaha SRT seront finalement le Français Fabio Quartararo et l’Italien Franco Morbidelli.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de