Pernat prédit la prolongation de Rossi en 2021



Valentino Rossi, stop ou encore ? À 41 ans, l’Italien est dans un moment crucial de sa carrière : celui où il doit décider de s’il va y mettre ou terme, ou continuer en 2021.

Tout sera une question de compétitivité, a déjà fait savoir l’Italien. Après une campagne 2019 marquée par de nombreuses déceptions – il a terminé 7e du championnat –, Valentino Rossi a besoin de disputer quelques Grands Prix en 2020. Sur la base de ces courses, il tranchera la question de la saison 2021. S’il continue, ce sera avec le Petronas Yamaha Sepang Racing Team, avec un ample soutien de l’usine Yamaha.

Personnalité du paddock et compatriote du nonuple champion du monde, Carlo Pernat prédit la prolongation de son aventure en MotoGP. « Rossi pilotera en 2021, c’est sûr et c’est également nécessaire pour le championnat, atteste-t-il dans le podcast Sports Bar. C’est une façon d’attirer le public et Carmelo Ezpeleta (patron de la Dorna, NDLR) le sait. Valentino Rossi aime la course. Il ne remportera pas un autre titre, mais il prendra quelques podiums. »

Un avis semblable à celui du supérieur de Valentino Rossi chez Yamaha, Lin Jarvis. Lequel estime que l’épidémie de coronavirus en 2020 est une autre raison pouvant l’inciter à continuer en 2021 : « Je pense que cette année, avec le problème du Covid-19, ne serait pas le bon moment pour mettre fin à une carrière aussi légendaire. Car dans le pire des cas, nous ne ferons pas une seule course cette année. Ce serait tragique si la dernière saison de compétition d’un sportif aussi emblématique était annulée. Je crois que Valentino ressent pareil et exprimera donc le souhait de continuer pour une autre année. Mais la décision lui appartient. Parce que c’est sa vie. »

Un championnat 2021 qui, quoi qu’il advienne, n’aura pas le même visage que celui des années précédentes. La crise économique liée à l’épidémie de coronavirus est déjà passée par là, et des mesures pour réduire les coûts sont déjà en train d’être mises en place. Chez Ducati, Gigi Dall’Igna a même proposé que les constructeurs se limitent à une seule moto/pilote.

Une proposition qui n’a reçu le soutien d’aucune autre marque. Carlo Pernat ne l’apprécie pas non plus. « Je ne suis pas d’accord avec lui et je ne m’attendais pas à une telle proposition. Il existe d’autres moyens de réduire les coûts. Je pense aussi au facteur divertissement pour les fans : imaginez si Marc Marquez et Valentino Rossi ne peuvent pas rouler car ils ont détruit la moto aux essais. Je préférerais réduire le nombre de membres de l’équipe sur place. » Il évoque aussi la réduction des séances d’essais libres comme un moyen de faire des économies. « Nous avons besoin d’un terrain d’entente et je pense que c’est une proposition intéressante. » Bien d’autres devraient encore venir sur la table.

Une moto/pilote : « Qu’arrivera-t-il si Marquez détruit une moto au warm-up ? »

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Pernat prédit la prolongation de Rossi en 2021 […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store