Petronas espère signer Rossi avant début juillet



« Valentino Rossi n’est pas un pilote normal. Il y a beaucoup à discuter. Nous espérons que ce sera résolu avant le début du mois prochain. » Razlan Razali (Petronas Yamaha SRT)

Les négociations devant mener Valentino Rossi au Petronas Yamaha Sepang Racing Team avancent. Lentement, mais elles avancent. C’est le message qu’a fait passer le chef de l’équipe, Razlan Razali, au journal malaisien Berita Harian.

Officiellement, le Docteur n’a toujours pas dit s’il avait décidé de continuer ou pas en 2021. Il espérait pouvoir disputer quelques Grands Prix et jauger sa compétitivité avant de trancher, mais l’épidémie de coronavirus a mis ses plans en échec. Il va donc devoir signer un contrat – ou choisir de ne pas en signer – sans avoir fait aucune course en 2020.

Fin avril, plusieurs signes indiquaient que Valentino Rossi était décidé à poursuivre sa carrière. Un mois plus tard, il a maintenu que sa motivation n’était pas entamée, mais a aussi reconnu qu’arrêter serait moins un problème qu’il ne le pensait. Le confinement lui a permis de se rendre compte qu’il aimait « vivre sans la pression des résultats », et qu’il continuera à profiter de la vie.

La balance continue cependant de pencher en faveur d’un « Oui » à la saison 2021, et les choses commencent à se préciser. « Jusqu’à présent les conversations ont été positives, a fait savoir Razlan Razali. Si les deux parties sont d’accord, alors tout sera positif et nous nous dirigerons vers la phase finale (des négociations). Mais pour l’instant ça n’a pas été finalisé. Nous espérons que ce problème sera résolu avant le début du mois prochain », c’est à dire juillet. La reprise des Grands Prix est prévue pour le week-end du 19 juillet.

« Nous aurons bientôt une vidéoconférence avec Rossi », a informé le Malaisien. Plusieurs éléments entrent en jeu dans ces pourparlers, comme par exemple la composition du staff Petronas qui sera à ses côtés. « Valentino Rossi n’est pas un pilote normal. Les négociations ne sont pas faciles, elles comprennent beaucoup de choses. Il y a beaucoup à discuter. »

Razlan Razali a déjà fait savoir qu’il voulait un Valentino Rossi compétitif, et non pas seulement présent pour faire une tournée d’adieux. Le pilote a répondu qu’il était totalement d’accord. « Il veut savoir ce qu’attend l’équipe de lui, poursuit Razlan Razali. Avec la situation actuelle, nous avons besoin de stabilité. Ce serait utile pour nous d’avoir un pilote qui puisse apporter de la stabilité à l’équipe. »

S’il signe, le nonuple champion du monde devrait retrouver à ses côtés son compatriote Franco Morbidelli. Chez Petronas Yamaha SRT, on fait de la prolongation du pilote italien « une priorité ».

Rossi : « Arrêter dans le ‘scénario coronavirus’ a aussi des points positifs »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Valentino Rossi, stop ou encore : « Il ne montre pas les signes de quelqu’un qui va se retirer maintenant. Il travaille plus dur que la plupart des autres sur le circuit, et au regard d’où il se qualifie, il termine par être assez proche des avant-postes. S’il va chez Petronas Yamaha, c’est un team satellite. je ne sais pas quelles différences il y a entre les motos… Si Valentino va dans cette équipe, il devrait certainement avoir un peu d’appui de Yamaha pour avoir le bon matériel. Mais tant qu’il reste dans ce sport, je pense que c’est… Lire la suite »

[…] pas encore officiellement dit s’il continuerait sa carrière ou pas, mais le team malaisien espère boucler le dossier avant le début du mois de juillet. Son coéquipier serait Franco Morbidelli, que les […]

[…] Mais l’épidémie de coronavirus est passée par là, et le premier Grand Prix ne sera disputé que le 19 juillet. Il y a quelques mois, Yamaha a alors mis la pression à Valentino Rossi : impossible d’attendre l’été, il faudra se décider avant, sans aucune course. Le pilote a reconnu qu’il allait devoir en passer par là. Seulement, depuis, rien n’a encore été annoncé, alors que l’équipe Petronas Yamaha SRT voulait finaliser ça avant début juillet. […]

[…] ligne défendue par Razlan Razali est donc sensiblement la même que celle déjà affichée début juin : les négociations sont en cours mais il s’agit de l’arrivée de Valentino […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store