Petrucci déclaré vainqueur de la 5e étape du Dakar !



Initialement deuxième de l’étape 5 du Rallye Dakar 2022, Danilo Petrucci a finalement hérité de la victoire, après la pénalisation de Toby Price. Une première pour un ex-pilote MotoGP.

Il ne lui aura fallu que six jours. Six jours ont été nécessaires à Danilo Petrucci pour ouvrir son compteur sur le Dakar, une épreuve sur laquelle il fait ses débuts en 2022. Encore en MotoGP il y a à peine un mois et demi, l’Italien a remporté sur tapis vert la cinquième étape, qui partait et revenait à Riyad après 346 kilomètres de spéciale, ce jeudi.

Initialement classé 2e, il était arrivé avec 4 minutes 14 de retard sur Toby Price. Mais l’Australien a écopé d’une pénalité de 6 minutes, en raison d’un excès de vitesse dans une zone limitée. « Petrux » en avait lui-même été victime la veille : 3e de l’étape 4, il était retombé au 15e rang pour avoir dépassé les 30 km/h en traversant un village. Ce jeudi, le vent a tourné en sa faveur.

Danilo Petrucci devient ainsi le premier ex-pilote du championnat du monde MotoGP à s’imposer sur le rallye le plus célèbre de la planète. Un résultat qui vient confirmer le potentiel aperçu depuis le départ, samedi dernier.

Certes, l’Italien n’était pas un inhabitué du tout-terrain, une discipline pratiquée en parallèle de son métier de pilote de vitesse. Mais son expérience restait bien moindre que celle d’une bonne partie des concurrents du Rallye Dakar 2022. Notamment les spécialistes de la discipline, dont certains comptent de nombreuses participations et victoires. C’est pourtant à leur hauteur qu’il s’est hissé dès ses débuts dans la compétition.

Intéressant lors du prologue (23e), Danilo Petrucci s’est rapproché du top-10 dès la première étape (13e). Il était pointé 4e lors de la seconde quand un fusible de la pompe à essence de sa KTM a lâché, au kilomètre 115. Contraint à l’abandon, il a alors fait jouer son « joker » : rester en course et repartir le lendemain, mais avec une lourde pénalité de temps qui annihile ses chances au classement général. Il s’est alors mis en tête d’engranger de l’expérience et, pourquoi pas, faire un coup d’éclat. Celui d’aujourd’hui restera gravé dans l’histoire du Dakar.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pardoen Brigitte
22 jours il y a

BRAVO à Petrucci

Jean-Charles Ladrat
22 jours il y a

Bravessimo petrux 👍✌.

[…] Vainqueur historique la veille, Danilo Petrucci n’a pas connu le même succès ce vendredi (40e, +12′ 44″). L’ex-pilote MotoGP a chuté au bout de quelques kilomètres, mais a pu repartir et n’en souffre pas. C’est en revanche terminé pour Ross Branch, blessé et contraint à l’abandon. Le Botswanais occupait la huitième place du classement général, désormais propriété du tenant du titre, Kevin Benavides. L’Américain Skyler Howes, qui faisait partie des candidats au top-5 final, a également dû jeter l’éponge. […]