Pirro espérait avoir le guidon de Bautista



Pilote Ducati, à la fois en MotoGP (essayeur) et en championnat d’Italie de Superbike (champion en titre), Michele Pirro aurait bien aimé prendre la place d’Alvaro Bautista chez ARUBA.it Ducati. « Mais l’intérêt de l’entreprise passe avant mes ambitions personnelles. »

On dit de lui qu’il est le meilleur pilote d’essais du paddock. Depuis 2013, Michele Pirro est l’essayeur MotoGP de la marque Ducati. Il participe chaque année au développement de la Desmosedici, et ses travaux ont à de multiples reprises été loués par ses employeurs.

Et depuis 2013, il a participé à 36 Grands Prix, soit en tout que wild-card, soit pour remplacer des pilotes blessés. Il obtient régulièrement de bons résultats, à l’image de sa 7e place décrochée lors du Grand Prix d’Italie, en juin dernier. À côté de cela, il dispute le championnat d’Italie de Superbike et a été sacré champion en 2015, 2016, 2017 et 2019.

Sous les articles consacrés à Michele Pirro, il n’est pas rare de lire des commentaires de fans disant qu’ils aimeraient le voir comme pilote à temps complet, sur une saison entière. Alors lorsqu’une place s’est libérée dans l’équipe officielle Ducati du mondial Superbike (celle d’Alvaro Bautista), forcément, certains regards se sont tournés vers le pilote italien.

« Je l’espérais aussi, reconnait Michele Pirro au micro de Gpone. Parce qu’après le départ de Melandri, j’aurais aimé pouvoir porter haut les couleurs de l’Italie et de Ducati en championnat du monde. Évidemment, je comprends que j’ai d’autres engagements (en MotoGP) et que donc, je dois concentrer mes efforts sur développer la moto avec Gigi (dall’Igna) et l’ensemble du team. Au final, l’intérêt de l’entreprise passe avant tout, et aussi avant les ambitions personnelles. »

La place est finalement revenue à Scott Redding, ex-pilote MotoGP actuellement en British Superbike. « J’espère qu’il sera aussi compétitif avec la nouvelle moto qu’Alvaro l’était, lui souhaite-t-il. Je suis convaincu que Scott aura la situation sous contrôle en 2020. Le niveau de ses adversaires sera élevé car il aura à affronter des rivaux du calibre de Bautista et Rea, entre autres, et peut-être que cela sera le plus difficile. En BSB Haslam était une référence, et quand il est revenu en SBK il a souffert. »

Pirro sacré champion d’Italie 2019

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments