Pol Espargaro : Honda, « la moto rêvée pour se battre pour le titre »



Pol Espargaro sort de son silence. L’Espagnol n’annonce pas sa signature chez Repsol Honda, mais confirme que des discussions sont en cours, en plus d’un intérêt de la part de Ducati. Ce qui le ferait quitter KTM ? « Je ne sais pas si la moto sera capable de jouer le titre dans un ou deux ans, et je n’ai pas dix ans de plus à donner. »

L’embarras du choix : « Pour le moment rien n’est sûr. Il y a des places libres en MotoGP, j’arrive en fin de contrat à la fin de l’année, des usines demandent des pilotes MotoGP et je suis libre d’au moins écouter les offres. C’est une bonne situation. Quand tu as KTM, un grand nom, une grande usine, qui se bat pour quelque chose d’intéressant d’ici la fin de l’année, avec un grand projet sur mes épaules, et à côté avoir d’autres offres… C’est une situation de rêve pour un pilote que d’avoir deux usines autour de la table et aussi d’autres dans le jeu. Ces places sont libres et nous parlons avec tout le monde. Je ne sais pas ce qu’il va arriver dans le futur mais la situation est bonne pour moi. »

Difficile de dire non à Honda : « Nous avons vu ces dernières années qu’au final, c’est Marc Marquez et Honda qui gagnent. Marc est une légende, un pilote incroyable, mais il pilote une Honda, donc ça signifie que cette moto est capable de gagner. Il le montre à chaque course, à la fin du championnat avec beaucoup de points d’avance sur le deuxième. La Honda est la moto que la majorité de la grille veut. Tout le monde veut cette moto, et la Ducati d’usine peut aussi gagner. Ces deux motos sont actuellement les meilleures de la grille. Évidemment que j’aimerais monter sur l’une des deux, mais je dois aussi voir quelle est la situation avec KTM et ce que nous pouvons faire. C’est encore tôt, mais qui ne voudrait pas l’une de ces deux motos ? Pour un pilote MotoGP, ce sont des motos de rêve pour se battre pour le titre. »

Entre émotions et désir de gagner : « Il y a quelque chose d’autre avec KTM, la course, l’émotion. Cette année sera notre quatrième ensemble, nous sommes partis de loin et quand vous passez par des moments difficiles, vous sortez avec une relation renforcée. Si je m’en vais dans le futur je serai très triste. Mais ce qui est aussi clair, c’est que je ne suis pas un jeune de 24 ans qui arrive chez KTM et qui a des années à passer et investir dans une moto pour gagner le titre. Je suis dans une situation différente et ça pèse : j’ai 29 ans, je deviens l’un des plus vieux de la grille, je veux vraiment montrer mon potentiel et je ne sais pas si cette moto sera prête à se battre pour le titre dans un ou deux ans, parce que je n’ai pas dix ans de plus à donner. Donc c’est un choix difficile, entre d’un côté beaucoup d’émotions, et de l’autre avoir une moto pour gagner. »

Encore un peu de patience : « Pour le moment ce n’est pas fait, je n’ai rien à annoncer, ce sont des discussions. Je suis le premier à vouloir boucler ça et me concentrer sur cette année, pas 2021 ou 2022, mais c’est la réalité, rien n’a été fait et nous n’avons même pas disputé une course. Nous devons nous calmer, commencer avec la procédure normale et ensuite oui, il y aura une annonce. C’est une question de temps, nous devons être patients. Parfois la presse veut courir plus vite qu’on en a besoin, mais cela viendra ! »

Source : motogp.com (propos traduits par notre équipe)

Comment KTM prépare l’après-Espargaro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Repsol Honda. Même si officiellement, rien n’a encore été annoncé, l’Espagnol a confirmé que des discussions étaient en cours, qu’une offre était sur la table et que son désir de […]

[…] de son passage sur la radio espagnole, dimanche, Homer Bosch est resté fidèle aux déclarations les plus récentes de Pol Espargaro : il hésite entre Honda pour le désir d’avoir une moto qui gagne des Grands Prix, et KTM […]

[…] disait récemment son représentant, Homer Bosch. Aux dernières nouvelles, le pilote se sentait tiraillé entre, d’un côté, le lien qui l’unit à KTM, et, de l’autre, la possibilité de […]

[…] Pol Espargaro : Honda, « la moto rêvée pour se battre pour le titre » […]