Pol Espargaro : « Un cap franchi grâce aux avancées technologiques »



Au Mans, Pol Espargaro a été le seul pilote dont la machine a bénéficié des dernières avancées technologiques de l’usine KTM. Et elles sont plus que prometteuses pour le reste des troupes, au regard de la sixième place acquise par le pilote Espagnol sur le tracé du Bugatti.

Pol Espargaro a montré la voie. Pit Beirer, le patron de KTM Motorsport, a ensuite indiqué que « tout était fait pour que tous les pilotes soient équipés du même matériel le plus rapidement possible ». Et lorsqu’on dit le plus rapidement possible, le Grand Prix d’Italie, au Mugello, est évoqué. On parle ainsi d’un bras oscillant en carbone plus long, d’un angle de fourche modifié et de nouvelles pièces de moteur qui amélioreraient la maniabilité et la puissance de la moto.

Le pilote KTM a déjà pu tester certaines de ces nouveautés lors du Grand Prix de France. La RC16 est désormais plus véloce, plus compétitive. « Les meilleurs pilotes ne peuvent plus me dépasser aussi facilement, a déclaré Pol Espargaro après la course au Mans. Le bras oscillant en carbone apporte quelque chose de plus, le moteur est bien différent de ce qu’il était auparavant, C’est très positif et nous apporte beaucoup. J’ai pu franchir un cap avec la moto grâce à ces avancées technologiques. Plus nous atteignons la limite, plus nous découvrons les points forts de la moto. »

Le coéquipier de Johann Zarco conclut : « J’ai pris du plaisir à piloter au Mans, à être sans cesse à la limite jusqu’au bout de la course. J’aurais pu tomber… mais je suis resté sur mes deux roues. C’était fabuleux de pouvoir contrôler Petrucci et Valentino. Je les aient poussés jusqu’à leurs propres limites pour qu’ils me battent. Je suis fier de ce que j’ai fait et très impatient pour les prochaines courses. J’ai hâte d’être au Mugello pour la FP1. »

Les multiples bons résultats de Pol Espargaro lui permettent d’occuper la neuvième place du championnat MotoGP, après cinq Grands Prix. Une performance inédite pour un pilote KTM, en train de devenir un membre régulier du top-10.

Espargaro : « Les gens commencent à voir notre travail »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

12
Poster un Commentaire

9 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Maxime

je n’ai jamais compris tout ceux qui crachaient sur KTM en disant que c’était une machine qui servait juste à remplir la grille ! je trouve que KTM depuis son arrivée fait de nombreux bon en avant car il faut aussi constater que les écarts en MotoGP sont devenus infimes, même une moto très performante pointant à 2 secondes du leader(au tour) peut partir dernière. KTM est présent en MotoGP et ce n’est pas pour faire de la figuration, leur progrès sont très conséquent, rappelez vous du retour de Suzuki en MotoGP, pourtant Suzuki est une marque qui a une… Lire la suite »

Spec

Hé oui Maxime, tu remarqueras que les « SPECIALISTES » n’ont pas trop de commentaires sur LE MANS.Les pseudos passionnés font passer le chauvinisme en priorité.La KTM deviendra probablement une super moto quand Zarco fera des résultats…bonne journée.

Guilhem

« rappelez vous du retour de Suzuki » Ben justement… La deuxième année la Suzuki de Vinalès a fait quelques podiums et a même gagné une course. Chez KTM on a un pilote qui finit ponctuellement 6ème dans la 3ème année avec un tas d’innovations, en jouant la chute à chaque virage, et qui déclare lui même que ça a été la course la plus difficile et épuisante de sa vie. Comme dit Johann on ne peut pas intelligemment jouer un championnat en étant en mode suicide à chaque courbe (sauf quand on s’appelle Marquez bien sûr…). La philosophie de cette machine… Lire la suite »

Nicolo

Suzuki préparait son retour (certains oublient que ce n’était qu’une pause du constructeur japonnais) depuis plusieurs années avant de revenir en MotoGP, qui plus est au moment où l’électronique unique a été instaurée, ce qui a eu pour effet de niveler un peu les forces en présence. Il ne faut pas oublier le long développement de Quintoli (entre autre) et de l’usine Suzuki, qui a une longue expérience en MotoGP et en GP500, avant ce retour. KTM arrive sans expérience en vitesse et progresse régulièrement mais ne peut pas en 1-2 ans atteindre le niveau d’expérience des usines japonaises qui… Lire la suite »

[…] Le Grand Prix d’Italie sera significatif pour KTM. Après la performance de Pol Espargaro (6e), l’épreuve du Mugello pourra, ou non, confirmer les avancées du clan KTM, notamment grâce à leurs progrès technologiques (lire ici). […]

QDO

Mouais…des progrès c’est certain mais, cependant et sans chauvinisme, le pole man 2018 et toujours recordman du tour 2019, s’appelle Zarco et roulait sur une M1 satellite ! …sur la Katoche un an plus tard il est à 35sec….

[…] Pol Espargaro : « Un cap franchi grâce aux avancées technologiques » […]

[…] Pol Espargaro : « Un cap franchi grâce aux avancées technologiques » […]

[…] avancées techonologiques de KTM (lire ici), les prestations de Pol Espargaro (4e chrono de la FP2, lire ici), un Johann Zarco pointé à 7 […]

[…] Pol Espargaro : « Un cap franchi grâce aux avancées technologiques » […]

[…] cela bouge beaucoup pour eux. Alors que Pol Espargaro se réjouit des avancées technologiques (lire ici), Johann Zarco fait des progrès (voir là) et Dani Pedrosa a commencé à enchaîner les tours […]

[…] Pol Espargaro : « Un cap franchi grâce aux avancées technologiques » […]