Poncharal : « Bezzecchi me rappelle un certain Valentino »



Beaucoup de choses changent dans le box Tech3 en 2019. C’est valable pour la catégorie MotoGP, mais aussi en Moto2, où l’équipe se nomme désormais Red Bull KTM Tech3.

La structure française a décidé de faire confiance à deux nouveaux pilotes, deux rookies : Marco Bezzecchi et Philipp Oettl. Le premier, italien, a joué le titre de champion du monde Moto3 2018 avant de finalement terminer 3e. Le second, allemand, a passé 6 années en Moto3 et est progressivement devenu un membre du top-10, sans pour autant percer comme il l’aurait espéré – 1 victoire pour plus de 100 courses.

Mais en 2019, tous les compteurs sont remis à zéro. « C’est une nouvelle aventure, aussi bien pour Marco que pour Philipp. Poids, puissance ou encore physique : les différences sont assez importantes quand on vient du Moto3 et ils en ont pris conscience à Jerez. Malheureusement nous avons été peu gâtés par la météo, du coup ils n’ont pas eu énormément le temps de s’habituer », regrette leur nouveau chef, Hervé Poncharal, sur MotoGP.com.

Poncharal mise beaucoup sur Bezzecchi, un garçon qui l’a « bluffé » cette année. « En dépit de son jeune âge, il a un talent incroyable. C’est quand même lui qui s’est battu pour le titre durant une bonne partie de la saison face à Jorge Martín, rappelle-t-il. Dommage que ses deux résultats blancs en Thaïlande et en Australie aient ruiné ses chances, mais le potentiel est là ! En plus de ça, il a beaucoup d’humour et bizarrement il me rappelle un certain Valentino étant plus jeune, que ça soit d’un point de vue gabarit ou mimiques. »

D’après son team-manager, l’attitude de l’Italien devrait lui permettre de rapidement progresser. « C’est un pilote intelligent, qui fait preuve d’une certaine retenue même dans ces moments où tout ne se passe pas comme prévu. En vrai professionnel, il ne montre jamais de geste d’énervement. Je suis persuadé qu’il signera de bons résultats dès sa première saison. »

Quant à Oettl, les attentes sont peut-être un peu moins élevées, au regard de ses résultats jusqu’à présent. Mais Poncharal, qui le décrit comme une personne « adorable, humble et intelligente », est « certain qu’il a les capacités de faire beaucoup mieux. Preuve en est, il s’est imposé à Jerez et on sait à quel point le Moto3™ est une catégorie disputée. KTM et Red Bull croient énormément en lui. Maintenant à nous de l’aider à trouver ses aises ! ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
serge

bonne pioche