Portimao, Dovi : Adieu à Ducati, pas au MotoGP



Andrea Dovizioso se sent « léger » après avoir bouclé sa dernière course avec Ducati. Il n’a pas de guidon en 2021, mais refuse de dire que sa carrière est terminée.

Un chapitre long de huit années s’est refermé à Portimao, ce dimanche : celui de l’histoire d’Andrea Dovizioso et Ducati, liés depuis 2013. Une histoire qui s’achève sur une note plutôt positive : 6e du classement général avant le départ, il en termine finalement 4e après avoir doublé sur le fil Maverick Viñales et Fabio Quartararo, grâce à sa 6e place obtenue en course.

Le général, il n’avait que ça en tête aujourd’hui. « J’étais complètement concentré sur la 4e place du championnat, expliquait-il à l’arrivée. Je me battais avec 6 autres pilotes, je n’étais pas précis dans mon pilotage, j’avais mal au bras, je ne pensais qu’à cette 4e place. » Objectif accompli.

Une question se pose désormais : la course de Portimao était-elle la dernière de la carrière d’Andrea Dovizioso en MotoGP ? Vainqueur de 15 Grands Prix dans la catégorie, triple vice-champion du monde de 2017 à 2019, il a décidé de ne prendre « aucun engagement » en 2021, car ce qui lui était proposé ne lui convenait pas. Il n’écarte pas un retour en piste, « dès que j’aurai trouvé un projet guidé par la même passion et ambition que la mienne, et dans une organisation qui partage mes objectifs, valeurs et méthodes de travail », a-t-il expliqué à l’annonce de la nouvelle.

Si son avenir n’est pas clair, une chose l’est : son histoire avec Ducati ne se termine pas avec des fleurs. D’où sa réponse, quand lui a été demandé comment il se sentait après l’arrivée : « Léger et en colère. »

« Je ne veux pas dire que c’était ma dernière course en MotoGP, juste ma dernière course avec Ducati. Je me sens encore compétitif, et ne pas pouvoir continuer à courir dans une autre situation me dérange, mais le faire de cette façon (avec Ducati) n’est pas ce que je veux, développe-t-il. Je n’étais pas d’accord sur certaines choses et sortir de cette situation me fait sentir plus léger. Cela ne signifie pas que je suis contre tout et contre tout le monde », précise-t-il, assurant qu’il est en bons termes avec plusieurs personnes dans l’équipe italienne.

« Après 8 ans dans ce système, aujourd’hui tout se termine et je ne peux pas dire que je le vis mal. Ce n’est pas juste de tout généraliser, beaucoup de choses vont me manquer, j’avais une relation spéciale avec mon team et une bonne relation avec beaucoup de gens chez Ducati. Mais il y avait d’autres choses que je n’aimais pas, et c’est pour ça que je me sens bien. »

Andrea Dovizioso aurait évidemment aimé terminer l’aventure Ducati à une meilleure place, mais il n’a jamais réussi à trouver les sensations espérées cette année. Les problèmes de turning de la Desmosedici GP20 et la mauvaise adaptation au nouveau pneu arrière Michelin ont souvent été pointés du doigt. En ce sens, 4e n’est pas un résultat catastrophique. Il ne doit pas non plus ternir les succès passés du couple Dovi/Ducati, parti de loin en 2013 (aucun podium cette saison-là, sur une moto réputée extrêmement difficile à piloter) et finalement arrivé à enchaîner podiums et victoires.

Sans guidon en MotoGP pour 2021, Andrea Dovizioso compte bien rester actif, peut-être sur 4-roues et avec certitude sur 2-roues. « J’aime le motocross et je vais avoir plus de temps pour en faire maintenant que ma vie ne tourne plus autour du MotoGP. Je n’ai pas de plan et beaucoup de temps libre, mais je ne vais pas rester assis sur mon canapé à penser au futur. »

S’occuper d’une équipe, à la manière d’autres anciens pilotes comme Jorge Martinez ou Lucio Cecchinello, n’est pas prévu. En tout cas pas dans l’immédiat. « Ne jamais dire jamais, mais j’ai comment gérer une équipe pouvait être problématique (rires). Plus qu’avoir un team, je voudrais travailler à un niveau technique avec les pilotes, mais je ne suis pas encore prêt à le faire. Nous savons comment les choses changent vite dans notre sport, voyons ce qui arrivera. »

Résultats du GP du Portugal iciChampionnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso 135 (-36), 5. P. Espargaro 135 (-36), 6. Viñales 132 (-39), 7. Miller 132 (-39), 8. Quartararo 127 (-44), 9. Oliveira 125 (-46), 10. Nakagami 116 (-55)… 13. Zarco 77 (-94). Classement complet ici

Dovizioso décide de ne prendre « aucun engagement » en 2021

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Portimao, Dovi : Adieu à Ducati, pas au MotoGP […]

[…] Portimao, Dovi : Adieu à Ducati, pas au MotoGP […]