Portimao, Espargaro (J2) : « Il ne faut pas dramatiser »



Qualifié 14e au Portugal, Pol Espargaro a manqué son objectif mais répète qu’il a la vitesse pour faire bien mieux, s’il parvient à assembler toutes les pièces du puzzle. Physiquement, rien de cassé après sa chute en FP4.

Des erreurs l’empêchent de rentrer en Q2 : « J’étais énervé parce que je crois que j’avais une grande opportunité d’entrer directement en Q2 et je ne l’ai pas saisie, j’ai fait deux erreurs dans deux tours importants, je n’ai pas été capable de faire deux tours propres et ça se paie très cher. Mon tour idéal de la FP3 m’aurait fait terminer 8e et j’aurais pu entrer en Q2. Et ensuite, après la chute en FP4, je n’ai évidemment pas pu pousser comme je l’aurais voulu en Q1. Mais il faut être positif, la course c’est demain et nous verrons ce que nous pouvons faire. »

Une grosse chute en FP4 : « Physiquement je vais plus ou moins bien. Demain je vais avoir très mal en me levant mais je crois que rien n’est cassé, ni fissuré ni rien, donc c’est une chance au regard de la chute. »

Pas catastrophique : « Je ne suis pas lent. Après ma grosse chute en FP4 j’ai fini à une seconde d’Alex (Marquez) en Q1 et à 4 dixièmes de Marc (Marquez). Mais si j’avais fait mon tour idéal j’aurais fini à 2 dixièmes de Marc, et pas loin de passer en Q2. Cela signifie que nous ne sommes pas mauvais. On dirait que nous ne sommes pas rapides mais j’ai la vitesse. Tout ce dont nous avons besoin est que les choses se fassent. Là ce n’est pas le cas mais il ne faut pas non plus dramatiser. »

Le drapeau jaune de Bagnaia : « C’est impossible que Pecco ait vu le drapeau jaune. En plus c’est dans une descente où tu es concentré sur le train avant, tu y mets beaucoup de poids. Un virage que nous prenons à 180 km/h avec ce drapeau, le voir est impossible. Je comprends les commissaires, ce qu’il faut faire quand un pilote est au sol, mais eux doivent aussi nous comprendre. La concentration à ce moment est tellement élevée que tu ne vois rien, tu vois le point où tu dois arriver avec le train avant et rien de plus. J’ai été dans sa situation et ce n’est pas sa faute. C’était inévitable. »

Chers lecteurs, la version Premium de GP-Inside est lancée ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99€/an (soit 1,6€/mois) et profitez de : site sans publicité, contenu amélioré, développement du média, cadeaux à gagner toute l’année. Ça commence ce week-end : faites votre pronostic ici, remportez le jeu MotoGP 21 et un t-shirt Marquez. Merci à tous ceux qui sont déjà abonnés, vous êtes notre MotoGP à nous !

Pronostics : Gagnez le jeu MotoGP 21 !

GP du Portugal – Grille de départ :
1. Fabio Quartararo
2. Alex Rins
3. Johann Zarco
4. Jack Miller
5. Franco Morbidelli
6. Marc Marquez
7. Aleix Espargaro
8. Luca Marini
9. Joan Mir
10. Miguel Oliveira
11. Francesco Bagnaia
12. Maverick Viñales
– Q1
13. Alex Marquez
14. Pol Espargaro
15. Brad Binder
16. Enea Bastianini
17. Valentino Rossi
18. Danilo Petrucci
19. Iker Lecuona
20. Lorenzo Savadori

Non-classé : Takaaki Nakagami
Forfait : Jorge Martin

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
benezet
26 jours il y a

faut pas dramatiser…MM après 9 mois d’absence et blessé lui met un vent. la pleureuse est de retour. J’ai un doute il est par terre comme d’hab, serait ce la faute de Zarco?

Smitchi
26 jours il y a
Reply to  benezet

😂 Je le tolère par ce qu’il est chez mon écurie Honda mais c’est abusé il parle mais il prouve rien ce mec.