Portimao : Lorenzo n’aura pas la Yamaha 2020



Jorge Lorenzo fait son retour sur la Yamaha YZR-M1 cette semaine, au test de Portimao. Mais Yamaha ne lui a apporté que le modèle 2019 de la moto. 

Écarté des circuits depuis le test de Sepang, début février, Jorge Lorenzo s’apprête à remonter sur un prototype MotoGP. Les retrouvailles entre le quintuple champion du monde et la M1 auront lieu ce mercredi, lors de la première des deux journées de roulage organisées à Portimao. « Je suis très impatient de remonter sur la M1, parce que je n’ai jamais passé autant de temps sans rouler, se réjouit-il. Ça va bien sûr être délicat de m’adapter à nouveau à la vitesse de ces motos. »

Mais en arrivant au circuit portugais, le pilote d’essai a eu la mauvaise surprise de voir que seul le modèle 2019 de la Yamaha l’attendait. Comme à Sepang huit mois plus tôt, il ne pourra pas rouler avec la version 2020, utilisée par les pilotes en championnat. « J’ai parlé avec Maio (Meregalli) il y a quelques semaines et il m’a dit qu’ils auraient probablement la moto de 2020 ici. Mais il y a deux heures, je suis entré dans le box et ils n’avaient que la 2019, racontait-il mardi soir. Ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas le temps de préparer la 2020. C’est dommage de ne pas avoir la même moto, mais je suppose qu’ils ont fait le maximum pour avoir la nouvelle moto ici et qu’ils n’ont pas pu. Donc nous testerons avec ce que nous avons. »

Une situation qui pose question, d’autant plus que Fabio Quartararo et Valentino Rossi se sont déjà interrogés sur le fait que Yamaha « utilisait » peu Jorge Lorenzo. Mais le Majorquin, qui souhaite rester pilote d’essai en 2021, fait confiance à la marque japonaise quand elle explique que c’est la faute des restrictions liées à l’épidémie de Covid-19.

« Je veux croire et je crois vraiment que Yamaha a fait de son mieux pour faire le maximum de tests, mais pour certaines raisons, les circonstances avec le Covid-19 ont arrêté ça. Je crois que sans le Covid-19 nous aurions eu les 15-16 journées qui étaient prévus de faire. Mais je ne crois pas que Yamaha gaspille volontairement son pilote d’essai, parce que je pense qu’économiquement c’est peut-être l’usine qui a dépassé le plus d’argent là-dessus. Donc ce n’est pas logique de penser comme ça. »

Jorge Lorenzo utilisera donc ce test non pas pour développer la Yamaha, mais pour aider les pilotes à préparer le Grand Prix du Portugal, en novembre : trouver la bonne démultiplication, les bons pneus et les bons réglages pour eux.

« Nous n’avons pas pu amener la nouvelle moto ici, donc nous allons utiliser ce test pour avoir le meilleure ratio de boite de vitesses pour les pilotes officiels, ainsi que pour tester les pneus, pour comprendre quels sont les meilleurs pour la qualification et sur la distance de course. Nous allons aussi probablement jouer un peu avec les réglages, mais comme j’aurai la moto de 2019 le réglage est un peu différent, donc c’est moins important que la boite de vitesses et les pneus. »

« Nous avons maintenant deux journées de test sur un nouveau circuit, et un circuit très spécial avec beaucoup de montées et de descentes. Il sera important de ne faire aucune erreur stupide au début, d’essayer de faire beaucoup de kilomètres et donner le maximum d’informations à Yamaha pour la course des pilotes officiels ici. »

Lorenzo, Rossi, Zarco… Les 20 pilotes à Portimao cette semaine

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Portimao : Lorenzo n’aura pas la Yamaha 2020 […]

[…] Portimao : Lorenzo n’aura pas la Yamaha 2020 […]