Portimao, Marc Marquez (3e) : « Demain sera plus difficile mais on peut le faire »



Premier poleman de l’année, puis sur le podium de la course sprint, Marc Marquez a très bien lancé sa saison. Le pilote Honda Repsol a fait parler tout son talent pour compenser le manque de performance de sa machine. Et il compte bien réitérer son exploit lors du Grand Prix.

Ce samedi, Marc Marquez a fait du Marc Marquez ! Au guidon d’une Honda bien moins performante que la moto de ses adversaires, l’octuple champion du monde a joué toutes ses cartes pour pallier ce manque de compétitivité. En qualifications, la fourmi de Cervera a pris la roue du très rapide Enea Bastianini. Un pari gagnant puisque l’Espagnol a signé une pole position aussi splendide qu’inespérée.

En course, le porteur du N°93 n’a jamais rien lâché. Leader au terme du premier tour, il n’a rien pu faire face à la puissance du moteur Ducati mais s’est défendu avec ses armes. « J’ai utilisé beaucoup d’énergie lors de la course. Le moment où on récupère le plus, c’est lors des freinages mais j’ai pris énormément de risques afin de rattraper du temps. Sur douze tours, je pouvais le faire car c’est court. » 

Auteur d’un super dépassement sur Miguel Oliveira et Jack Miller, Marc Marquez s’est emparé de la troisième place. Un podium inimaginable au vu des performances de Honda lors des tests hivernaux. « Je veux remercier l’équipe qui a fait un travail fantastique. Nous avons fini tard hier soir pour pointer tous les détails où nous pouvions progresser, que ce soit sur la moto ou dans mon style de pilotage. » 

De nouveau sur la plus haute place de la grille au moment du départ ce dimanche, le pilote Honda Repsol espère encore se battre pour le podium, voire mieux. « Demain, la course sera très importante. Ce sera difficile de résister mais je suis sûr qu’on peut le faire ! » Avec l’Espagnol au guidon, rien n’est impossible, il l’a une nouvelle fois prouvé ce samedi.

Portimao, MotoGP : Bastianini forfait pour le Grand Prix !