Portimao : Marini et Bastianini en lice pour les points



Les structures Sky VR46 et Avintia Esponsorama Racing abordent le Grand Prix du Portugal avec un certain optimisme, car les Ducati sont « très compétitives » à Portimao. Ce sera notamment l’occasion pour Luca Marini de marquer ses premiers points en MotoGP, tandis qu’Enea Bastianini tentera de confirmer ses prestations du Qatar.

Arrivé 10e et 11e des deux courses de Losail, Enea Bastianini réalise des débuts intéressants en catégorie reine. Le champion du monde Moto2 prend le rythme et évite les erreurs. Les choses se sont bien passées pour lui au Qatar, mais il lui faut désormais valider ses acquis sur une autre piste. Celle de Portimao, où il a décroché un titre il y a cinq mois, va le mettre à l’épreuve.

« Portimao est un circuit très amusant, j’y ai de bons souvenirs de l’an dernier. Ce sera quelque chose de nouveau car nous n’avons pour l’instant roulé qu’au Qatar. Je suis impatient de changer de circuit, souligne ‘Bestia’. Nous devons rester concentré pour être rapides et progresser, bien que je pense que ce week-end sera plus compliqué que les précédents. Nous verrons comment se passe mon adaptation sur cette piste avec la Ducati. »

Son coéquipier Luca Marini a lui eu plus de mal au Moyen-Orient (16e/18e). Son apprentissage est plus long, ce qui était attendu car l’Italien a un profil semblable à celui d’Alex Marquez, à savoir que les résultats viennent avec le temps et le travail. Le Grand Prix du Portugal lui donne l’opportunité de poursuivre sa découverte de la catégorie reine.

« Ce sera un week-end intéressant. Je vais pour la première fois piloter la Ducati sur un autre circuit que celui du Qatar. Nous allons essayer de donner notre meilleur et regarder l’écart avec les leaders après les essais libres. Nous allons commencer avec la moto standard de Losail pour faire un autre pas en avant sur le turning et sur l’avant. Je dois ensuite apprendre les nouvelles trajectoires et points de freinage aussi vite que possible. Nous devons aussi travailler sur les pneus car le choix sera ici moins évident qu’au Qatar entre le dur, le soft et le medium. J’aime vraiment le circuit et je suis curieux de voir ce qu’il va arriver. »

Le directeur sportif des deux hommes, Ruben Xaus, est lui optimiste car confiant vis-à-vis du potentiel de la Ducati à Portimao. Les points pris par Enea Bastianini au Qatar le boostent, et il espère que Luca Marini va lui aussi commencer à rentrer dans le top-10.

« Nous sommes contents d’être de retour en Europe : nous nous sentons plus organisés sur les courses européennes. Luca sort de deux courses où il n’a pas pris de points, mais il a franchi l’arrivée et a montré son potentiel. Enea arrive avec des places de 10e et 11e obtenues au Qatar, elles nous donnent beaucoup d’énergie. Je pense que nous pouvons très bien faire à Portimao, ici les Ducati sont très compétitives. Nous devons continuer à travailler sur les données pour être compétitifs, corriger certains détails pour être avec le groupe des top-pilotes, passer un cp au départ et dans la bagarre des 5 premiers tours. Nous pouvons accrocher les points et nous rapprocher du top-10. »

Championnat après le GP de Doha : 1. Zarco 40 pts, Quartararo 36 (-4), 3. Viñales 36 (-4), 4. Bagnaia 26 (-14), 5. Rins 23 (-17)… Classement complet ici

Dix choses à savoir sur le GP du Portugal

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments