Portimao, Marquez (J1) : « Ça va aller de moins en moins bien »



Impressionnant d’aisance pour son retour, Marc Marquez pointe 6e après la première journée du Grand Prix du Portugal, sa première en MotoGP depuis près de 9 mois. Mais l’Espagnol prévient : il manque encore de force et plus il va rouler, plus son bras va être fatigué.

Le sourire dans le box : « La première fois que je suis retourné au box, j’ai souri parce que j’ai dit que cette moto était plus facile que la moto de série avec laquelle je me suis entraîné à Barcelone et Portimao. Je me suis directement senti plus à l’aise. Ensuite, quand tu arrives et que tu te vois proche des premiers, le sourire sort tout seul en pensant : ‘Qu’est-ce que je fais là’. Techniquement nous pouvons continuer à nous améliorer, mais là ce n’est pas la priorité. Le niveau dépendra des muscles, de comment je m’adapte et comment évolue la fatigue du bras. »

Un défi musculaire : « Au niveau osseux ça va bien, c’est pour ça que je roule. Là où je souffre le plus est au niveau musculaire, surtout à l’épaule droite. C’est une épaule que je me suis fait opérer en décembre 2019, le nerf a été touché et est resté un peu plus faible. Ensuite, les stabilisateurs du coude : travailler à la salle avec des poids sous contrôle est une chose, et être ici en est une autre, il y a beaucoup de mouvements et de forces. Les muscles vont bien, mais les stabilisateurs de l’épaule et du coude sont ceux qui me font le plus souffrir. On verra comment ils réagissent samedi. »

Des complications physiques attendues : « Je me sentais mieux le matin que l’après-midi car le bras était frais, reposé, et j’avais de la force. L’après-midi j’ai dû plus travailler pour échauffer le bras et je pouvais le sentir plus fatigué. Mais nous sommes dans une meilleure situation que ce que nous attendions avant le week-end. Je roule et les chronos arrivent. La question principale reste de savoir comment le bras va réagir pendant le week-end. C’est bien d’être de retour, nous avons travaillé très dur pour ce moment et c’est bien d’y être. »

« Je suis conscient du fait que samedi je me lèverai moins bien, le kiné Carlos et les docteurs m’ont prévenu que durant le week-end ça va aller de moins en moins bien, mais je ne veux pas dire que ce soit mal. La logique est que pendant le week-end ça aille de moins en moins bien. Ça ira de moins en moins bien, quand j’arriverai chez moi je commencerai à récupérer et il y aura un changement. »

Toujours pas d’objectif : « Je reste sur la même dynamique que jeudi : sans me mettre de pression, ni un résultat en tête, mais sans rien écarter. Ce qui viendra sera le bienvenu. Être proche des premiers et piloter est bien. Maintenant il faut piloter en ressentant les pneus. (…) Au classement je crois que c’est où je souffrirai le plus parce que c’est avec les pneus neufs que j’ai le plus de mal. Je les aient passés aujourd’hui, à la fin, et même le quatrième tour je ne l’ai pas bien aligné. J’ai dû sauver un dérapage, quasiment une chute. »

Pas encore le Marc d’avant : « Pour le moment je ne profite pas trop (de mon style de pilotage). Je roule à moto et logiquement, je ne peux pas rouler en pensant que je ne peux pas chuter ou prendre de risques. Je roule en faisant ce que je sens, et peut-être que samedi ou dimanche arrivera une chute, on ne sait pas. Mais j’ai noté qu’il m’en manque encore physiquement, surtout dans les virages à droite. Je vais très bien dans les virages à gauche. Les frayeurs viennent du fait qu’il me manque encore un peu de force dans le bras pour mettre de la force sur le train avant, ce qui est l’une des caractéristiques de mon pilotage. »

Les adversaires s’y attendaient : « Peut-être qu’ils ne sont pas surpris, mais moi oui, je me suis surpris, de comment j’ai commencé, d’où j’étais. Surtout des sensations sur la moto, et ensuite du résultat. J’ai logiquement été surpris quand je me suis vu proche d’eux. Ce n’est pas la priorité numéro un pour le moment, mais ça te fait comprendre à quel niveau tu commences après neuf mois d’arrêt. »

[Concours] Pronostics : Un t-shirt Marquez pour le GP du Portugal !

Version sans publicité, contenu amélioré, média développé, cadeaux à gagner : soutenez GP-Inside et devenez membre Premium en profitant de l’offre de lancement

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments