Portimao, Mir : Contact avec Zarco, Bagnaia, et abandon



Joan Mir en voulait trop à Portimao. Dans sa remontée, il est allé au contact avec Francesco Bagnaia puis Johann Zarco. L’un des deux impacts a endommagé le contrôle de traction de sa moto, le contraignant à l’abandon.

Qualifié 20e – sa pire place depuis le Mugello 2019 –, Joan Mir parlait d’une possible remontée dans le top-7 au Portugal. Il en avait certainement les moyens, comme l’a illustré son premier tour, où il a gagné 8 positions. Mais la fougue du nouveau champion du monde lui a joué des tours, et il a confondu vitesse et précipitation.

Dès le troisième virage, son freinage a été trop opportuniste et il a percuté Francesco Bagnaia en le passant à l’intérieur. Personne n’est tombé, mais le choc a été assez violent pour que l’Italien soit contraint à l’abandon, touché à l’épaule.

Classé 10e au tour suivant, Joan Mir est ensuite passé à deux doigts de mettre Johann Zarco par terre, à nouveau au virage 3, en arrivant trop à l’intérieur alors que le Français avait déjà fait son virage. Un moment de confusion puisqu’il s’agissait alors d’une bagarre de groupe où étaient mêlés Maverick Viñales, Alex Rins ou encore Takaaki Nakagami.

Retombé au 19e rang, l’Espagnol s’est remis en marche dans une nouvelle remontée, mais a finalement rendu la main au 15e tour. La faute, apparemment, à un problème électronique, lié avec l’un des deux contacts de son début de course.

« Je ne sais pas si ça a été lors de l’impact avec Bagnaia ou avec Zarco, mais le contrôle de la traction s’est mis à dysfonctionner, a-t-il raconté. Je ne me suis pas retrouvé complètement sans contrôle de traction, mais il dysfonctionnait. Et c’était dangereux, parce que d’un coup j’avais le contrôle et ensuite je ne l’avais plus. Et le problème s’aggravait chaque fois plus avec l’usure des pneumatiques. » Il en a profité pour s’excuser auprès de Pecco, dont il a provoqué l’abandon. « Le contact avec Bagnaia n’est pas dû à une mauvaise action de ma part, mais ça a été de ma faute et je lui demande pardon. »

La fin malheureuse d’un week-end où les astres ne se sont jamais vraiment alignés pour Joan Mir. « Vendredi nous avions la moto plus ou moins au point, mais des problèmes internes assez gros le samedi nous ont envoyé dans la mauvaise direction, et dimanche il y a eu les problèmes avec l’électronique suite à un contact avec un autre pilote. Je retiens les deux premiers tours. Je suis satisfait d’eux car j’ai pris du plaisir, mais ensuite ça a été un désastre. »

Un « désastre » qui n’a rien changé au championnat, puisque le pilote Suzuki avait été titré une semaine plus tôt à Valence. Place maintenant à un break mérité. « Ce que j’ai le plus envie de faire, c’est du motocross, explique-t-il au sujet de ses prochaines occupations. Être tranquille, avec la famille. Ça a été une saison courte mais très intense, donc je crois que nous méritons tous une pause. »

Joan Mir abordera la saison 2021 avec une couronne à défendre, et sait déjà sur quoi travailler : les essais, lui qui est le premier champion sans pole depuis Wayne Rainey en 1992. « Je veux améliorer les qualifications et la vitesse, être plus rapide avec ce package. Je crois que nous avons une marge de progression », assure-t-il. Cela comprendra aussi du travail sur la Suzuki GSX-RR. « Comme le moteur ne peut pas être changé, la partie qui peut être améliorée est le châssis et l’électronique. C’est ce que je demande qu’ils améliorent, pour avoir un package encore plus compétitif et gagner en vitesse. »

– Résultats du GP du Portugal iciChampionnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso 135 (-36), 5. P. Espargaro 135 (-36), 6. Viñales 132 (-39), 7. Miller 132 (-39), 8. Quartararo 127 (-44), 9. Oliveira 125 (-46), 10. Nakagami 116 (-55)… 13. Zarco 77 (-94). Classement complet ici

Joan Mir, premier champion sans pole depuis 1992

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Voir la source […]

4 mois il y a

Dear sir! We send Your messages via follow-up forms to the sites offirms via any countries and domain zones of the world. website =» xn—-7sbb1bbndheurc1a.xn--p1ai The commercial offer is sent to email address of organization one hundred percent will get to the incoming folder! Test: twenty thousand messages on foreign zones to your email address – twenty dollars. We need from You only email address, title and text of the letter. In our price list there are more 800 databases for all countries of the world. Common databases: All Europe 44 countries 60726150 of domain names – 1100$ All European… Lire la suite »