Portimao, MotoGP : Le rêve d’Oliveira



Miguel Oliveira écrit l’histoire du sport portugais. Le héros local a remporté le Grand Prix moto du Portugal ce dimanche, à l’issue d’une course menée de bout en bout. Jack Miller et Franco Morbidelli, officiellement vice-champion, l’accompagnent sur le podium.

Les pilotes MotoGP n’avaient pas posé leurs roues au Portugal depuis 2012. Pour ces retrouvailles, les fans portugais, empêchés de venir au circuit de Portimao à cause de la crise sanitaire, rêvaient de voir leur pilote Miguel Oliveira briller. Imaginer qu’arrive ce qu’il s’est passé ce dimanche dépasse l’entendement. Mais non, inutile de se frotter les yeux ou de se pincer : Miguel Oliveira a bien remporté la course. Et quelle victoire !

Au lendemain d’une pole position historique, la première d’un portugais en catégorie reine, le pilote Red Bull KTM Tech3 a livré une partition parfaite. Auteur du holeshot, Miguel Oliveira a mené l’épreuve du premier au dernier tour, sur un rythme que personne ne pouvait suivre, ni de près, ni de loin. Les écarts parlent d’eux-mêmes : 1 seconde d’avance au deuxième tour, 2 secondes au quatrième tour, 3 secondes au septième tour, 4 secondes au quinzième des vingt-cinq tours à boucler. Dès lors, il ne lui restait plus qu’à gérer son avantage pour aller chercher la deuxième victoire MotoGP de sa carrière.

Il était « intouchable », a reconnu à l’arrivée Franco Morbidelli, 3e. L’Italien a passé l’intégralité de la course à la poursuite du Portugais, sans pouvoir faire quoi que ce soit pour rivaliser avec. Il s’est finalement fait dépasser par Jack Miller, dans un dernier tour façon remake à celui de Valence 2, dimanche dernier. Sauf que là, l’Australien a réussi à prendre sa revanche.

Le dernier podium de l’année est à 100 % composé de pilotes indépendants, et le premier pilote d’usine n’est que 4e. Il s’agit de Pol Espargaro, qui quitte donc KTM pour Honda sans avoir pu gagner pour la firme autrichienne. Il sera prochainement l’un des partenaires de Takaaki Nakagami, vainqueur d’une incroyable bagarre pour le top-5 pour lequel ont lutté de nombreux hommes tout au long de la course.

Andrea Dovizioso termine sa dernière course en MotoGP 6e place, acquise après une belle remontée. Il devance sur le fil Stefan Bradl, 7e et qui obtient son meilleur résultat depuis le Grand Prix d’Argentine 2016 (!). Meilleur résultat annuel, aussi, pour Aleix Espargaro (8e), qui enchaîne un deuxième top-10 consécutif sur son Aprilia. Ça n’était plus arrivé depuis mars-avril 2019.

Un temps à la lutte avec eux, Johann Zarco (10e) a connu une fin de course plus délicate mais sauve finalement un top-10, pour sa dernière pige avec l’équipe Esponsorama Racing. Il devance de 89 millièmes un Maverick Viñales à nouveau méconnaissable, de même que son coéquipier Valentino Rossi (12e) qui quitte le team officiel Yamaha avec un résultat décevant. Les derniers kilomètres ont aussi été délicats pour Cal Crutchlow, 13e alors qu’il a longtemps occupé une place dans le top-5.

Qualifié 5e et ambitieux après le warm-up, Fabio Quartararo a perdu en vitesse au fil des tours et se classe 14e. Il faudra voir ce que le Français a à dire lors de son débriefing, mais il semble avoir connu des soucis avec des pneumatiques, ainsi qu’avec son avant-bras droit.

Le champion du monde, Joan Mir, n’a lui pas terminé la course. Parti 20e, il s’est frotté à Francesco Bagnaia au départ – l’Italien a dû abandonner, blessé à l’épaule par le contact avec la Suzuki –, puis a failli chuter et emporter Johann Zarco, avant de finalement rentrer aux stands, victime d’un problème technique possiblement dû à sa touchette avec Francesco Bagnaia.

Monté sur le podium, Franco Morbidelli valide sa place de vice-champion du monde devant Alex Rins, troisième. Andrea Dovizioso et Pol Espargaro s’inscrivent finalement dans le top-5 (classement au bas de l’article), tandis que Fabio Quartararo recule au 8e rang. Ducati est sacré champion du monde des constructeurs.

Portimao (GP du Portugal) – Course MotoGP :

Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso 135 (-36), 5. P. Espargaro 135 (-36), 6. Viñales 132 (-39), 7. Miller 132 (-39), 8. Quartararo 127 (-44), 9. Oliveira 125 (-46), 10. Nakagami 116 (-55), 11. Binder 87 (-84), 12. Petrucci 78 (-93), 13. Zarco 77 (-94), 14. A. Marquez 74 (-97), 15. Rossi 66 (-105), 16. Bagnaia 47 (-124), 17. A. Espargaro 42 (-129), 18. Crutchlow 32 (-139), 19. Bradl 18 (-144), 20. Lecuona 27 (-144) 21. Smith 12 (-159), 22. Rabat 10 (-161), 23. Pirro 4 (-167), NC. Savadori, M. Marquez, Kallio 0 (-171).

Portimao, Championnat : Morbidelli dauphin, Quartararo 8e

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

9
Poster un Commentaire

9 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Portimao, MotoGP : Le rêve d’Oliveira […]

[…] du GP du Portugal ici. Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. […]

[…] Résultats du GP du Portugal ici.Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso […]

[…] Résultats du GP du Portugal ici.Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso […]

[…] du GP du Portugal ici. Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. […]

[…] Résultats du GP du Portugal ici. Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. […]

[…] Portimao, MotoGP : Le rêve d’Oliveira […]

[…] Résultats du GP du Portugal ici. Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. […]

[…] Résultats du GP du Portugal ici. Championnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store