Portimao, MotoGP (Q2) : Quartararo en pole, Zarco en première ligne !



Fabio Quartararo ne s’arrête plus. Vainqueur du Grand Prix de Doha, le Français prendra le départ de celui du Portugal depuis la pole position, remportée ce samedi. Son compatriote Johann Zarco (3e) l’accompagnera en première ligne, avec Alex Rins entre les deux hommes. Plus rapide que tout le monde, Francesco Bagnaia a eu son tour annulé en raison d’un drapeau jaune.

Spécialiste de l’exercice de la qualification, Fabio Quartararo n’avait plus décroché de pole position depuis le Grand Prix d’Aragon 2020, le 17 octobre dernier. Six mois plus tard, le Français a remis les pendules à l’heure en allant chercher la première place de la Q2 à Portimao, ce samedi. « Une pole à moitié méritée », commentait-il à l’arrivée, car il n’a pas été le plus rapide : Francesco Bagnaia avait fait mieux, mais son tour a été annulé en raison d’un passage sous drapeau jaune.

Auteur d’un stratosphérique 1’38.4, le pilote Ducati a réalisé ce chrono au même moment où Miguel Oliveira chutait, quelques centaines de mètres devant lui. Or, le règlement est clair : en cas de présence d’un drapeau jaune, déployé après la chute d’un pilote, tous les chronos sont annulés. Une mesure que la Direction de course estime nécessaire pour inciter les concurrents à ne pas prendre de risques en piste tant que d’autres sont dans les graviers. Elle coûte cher à Pecco Bagnaia, puisqu’il partira 11e au lieu de 1er.

Bénéficiaire de cette annulation, Fabio Quartararo se retrouve donc avec la pole et le nouveau record du tour en 1’38.862, 30 millièmes de mieux que la précédente référence (Miguel Oliveira en 2020). Il devance de 89 millièmes un surprenant Alex Rins. La première ligne est complétée par Johann Zarco, brillant 3e malgré une chute en début de séance. Le leader du championnat fait également office de meilleur pilote Ducati du jour.

Son rival du team officiel, Jack Miller (4e), échoue en effet juste derrière lui pour 70 millièmes. Il aura à sa droite Franco Morbidelli, qui retrouve enfin de la vitesse après un début de saison compliqué, et le revenant Marc Marquez. Ce-dernier s’offre une deuxième ligne  et la place de premier pilote Honda pour son retour à la compétition.

Les progrès montrés par Aleix Espargaro au Qatar se confirment au Portugal, comme en témoigne son 7e meilleur temps à seulement 3 dixièmes du poleman. Surprise du jour, et pas refroidi par sa chute en FP4, Luca Marini (8e) réalise la meilleure qualification de sa courte carrière en MotoGP. Le champion du monde Joan Mir limite les dégâts au 9e rang. Contre-performance pour Maverick Viñales (12e), compétitif en rythme de course mais qui ne parvient pas à briller sur un tour qualificatif.

Pas de Q2 pour Alex Marquez (13e sur la grille), Pol Espargaro (14e) ou encore le nonuple champion du monde Valentino Rossi (17e). Touché à la clavicule après sa chute en FP2, Takaaki Nakagami n’a lui pas participé à la Q1. L’équipe LCR nous a cependant fait savoir que le Japonais tentera le coup demain, dimanche, après une après-midi et nuit de repos. Pour Jorge Martin, tombé en FP3 et blessé, le Grand Prix est terminé,

GP du Portugal – Q2 MotoGP :

Grille de départ :
1. Fabio Quartararo
2. Alex Rins
3. Johann Zarco
4. Jack Miller
5. Franco Morbidelli
6. Marc Marquez
7. Aleix Espargaro
8. Luca Marini
9. Joan Mir
10. Miguel Oliveira
11. Francesco Bagnaia
12. Maverick Viñales
– Q1
13. Alex Marquez
14. Pol Espargaro
15. Brad Binder
16. Enea Bastianini
17. Valentino Rossi
18. Danilo Petrucci
19. Iker Lecuona
20. Lorenzo Savadori

Non-classé : Takaaki Nakagami
Forfait : Jorge Martin

Version sans pub, contenu exclusif & amélioré, développement du média, cadeaux à gagner : soutenez GP-Inside, devenez membre Premium en profitant de l’offre de lancement

Offre Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] que les pilotes MotoGP terminaient la qualification, Jorge Martin a fait parvenir un premier message depuis l’hôpital : « Pas ma meilleure […]