Portimao : Quartararo ne s’est « jamais autant amusé » !



L’épisode « Unseen » (« Pas vu ») du Grand Prix du Portugal revient sur la victoire de Fabio Quartararo, où l’on voit notamment son adversaire Alex Rins venir reconnaître que le Français en avait « un petit peu plus » que lui.

Les courses passent, les mêmes images de joie reviennent : celles d’un Fabio Quartararo plus fort que jamais, vainqueur avec autorité des Grands Prix de Doha et du Portugal. Si le succès de Losail a mis longtemps à se dessiner, celui de Portimao s’est révélé évident bien plus tôt en course. La supériorité du pilote français en termes de rythme, aperçue aux essais, s’est confirmée dès les premiers tours

« P*tain de rythme ! Bam bam ! », crie-t-il de bonheur auprès d’un membre de son staff, à son arrivée au parc fermé. « Je savais qu’il n’avait pas le rythme que nous avions », commente-t-il ensuite au sujet d’Alex Rins. Puis glisse quelques détails à Tom, son assistant et meilleur ami. « Je me suis jamais autant amusé ! », l’entend-on notamment dire.

Un plongeon dans la piscine de Portimao plus tard, Fabio Quartararo reçoit les félicitations de plusieurs de ses adversaires. Alex Rins, tombé alors qu’il tentait de suivre sa Yamaha, vient le voir. « Tu en avais un petit peu plus que moi », reconnaît le pilote Suzuki. De passage en scooter, Marc Marquez s’arrête aussi pour féliciter le nouveau leader du championnat.

De retour au box, Fabio Quartararo s’entretient ensuite avec Lin Jarvis, patron de Yamaha Motor Racing, auprès de qui il entame le débriefing de sa course. Conversation :

– Le rythme était tellement rapide !
– Oui, mais tu n’as fais aucune erreur, même avec la pression de Rins derrière toi.
– C’était énorme, quand j’ai vu 1’39.6 j’ai fait ‘Wow’, puis 1’39.4.
– Oui, c’était de plus en plus chaud pendant la course.
– Et je l’entendais (Alex Rins, NDLR) toujours sur les freinages.
– Qu’as-tu pensé quand il n’était plus là ?
– Je l’ai entendu chuté au virage 5, puis j’ai vu les 3,8 secondes d’avance et j’ai dit ‘Ok’.

Ça, c’est fait. La suite au prochain épisode de la série « Unseen », au Grand Prix d’Espagne.

Championnat après le GP du Portugal : 1. Quartararo 61, 2. Bagnaia 46 (-15), 3. Viñales 41 (-20), 4. Zarco 40 (-21), 5. Mir 38 (-23)… Classement complet ici

Les chiffres du GP du Portugal

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jean-christophe Joanne
21 jours il y a

Ne t’emballes pas Fabio !
A mon avis, c’est sa façon de bien piloter et s’il commence à piloter façon Zarco (stratégie), ça n’ira plus.
Bientôt, il y aura un autre stratége MM qui va le menacer, et il faudra garder son sang froid.