Portimao : Quartararo travaillera avec un psychologue pour mieux gérer stress et émotions en 2021



Fabio Quartararo disputera dimanche le dernier Grand Prix d’une saison 2020 « faite de hauts et de bas ». Il parle d’un besoin de « déconnecter » cet hiver, et travailler avec un psychologue pour progresser.

La bonne humeur accompagne Fabio Quartararo à Portimao. S’il n’a pas été en mesure de se battre directement avec les meilleurs aux essais, le tricolore a retrouvé de la compétitivité après plusieurs semaines de galères. Ça s’observe sur son visage, se sent sur son pilotage et se voit au classement. Il a terminé la Q2 du Grand Prix du Portugal à une 5e place qu’il décrit comme « positive ».

Cette qualification en deuxième ligne lui a permis d’assurer sa victoire au championnat des qualifications, le BMW M Award, sponsorisé par la marque allemande. Son prix : une BMW M2 CS qu’il offrira à son père. « Ce fut une saison de hauts et de bas, mais je peux dire que j’ai au moins gagné quelque chose, plaisante-t-il. La voiture n’est pas pour moi mais ce sera le cadeau de Noël de mon père. Après chaque qualification de l’année nous avons parlé et reparlé de cette voiture, ce sera une belle surprise pour lui », sourit le Niçois.

Cette cinquième place aux essais, Fabio Quartararo ne serait pas mécontent de pouvoir la conserver en course. « Je crois que si je trouve quelque chose de positif au warm-up, je pourrai me battre pour le top-5 », espère-t-il. Il vient de marquer 17 points en cinq courses, et n’a plus terminé dans les cinq premiers depuis sa victoire à Barcelone, fin septembre.

Son choix de pneumatiques, les derniers utilisés en 2020, est fait : ce sera dur à l’avant comme à l’arrière. « Je suis assez bon avec tous les pneus mais la dégradation est très élevée ici. Je veux arriver dans les derniers tours avec de la stabilité », justifie-t-il. Pas de prise de risque de ce côté-là.

Dimanche soir, Fabio Quartararo dira adieu aux couleurs de l’équipe Petronas Yamaha SRT, et aurevoir à une Yamaha YZR-M1 qu’il ne verra plus avant le test hivernal 2021 de Sepang, en février prochain. Une pause que le tricolore va mettre à profit pour s’éloigner un peu de l’environnement des GP, souffler un bon coup, mais également travailler avec un psychologue.

« Je veux me détendre, faire une pause avec les journalistes et les moteurs, explique-t-il. Je dois déconnecter à 100 % pendant un certain temps et passer du temps avec ma famille. Pendant l’hiver, je vais devoir beaucoup travailler sur moi-même et je le ferai avec l’aide d’un psychologue avec qui je parle déjà. » Objectif : « Apprendre à gérer les émotions et tout le stress du week-end. » Afin d’être suffisamment armé à ce niveau pour repartir à la conquête du titre l’an prochain.

Cliquez ici pour accéder à la grille de départ du Grand Prix du Portugal. Pour le programme du week-end, c’est par là.

Championnat MotoGP après Valence 2 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 142 (-29), 3. Rins 138 (-33), 4. Viñales 127 (-44), 5. Quartararo 125 (-46), 6. Dovizioso 125 (-46), 7. Espargaro 122 (-49), 8. Miller 112 (-59), 9. Nakagami 105 (-66), 10. Oliveira 100 (-71)… Classement complet

Fabio Quartararo remporte le BMW M Award 2020

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store