Portimao : Razgatlioglu gagne une course de légende, Baz sur le podium



Toprak Razgatlioglu a remporté une première manche d’anthologie à Portimao, marquée par la chute de Jonathan Rea alors qu’il se battait avec. Troisième, Loris Baz signe son retour sur le podium dès sa troisième course mondiale de l’année.

Il y a toujours, dans une saison, une course qui marque un avant et un après, qui restera comme le tournant de l’année. Pour le championnat du monde Superbike 2021, ce sera la première manche de Portimao. Celle où la lutte pour le titre a peut-être définitivement tourné à l’avantage de Toprak Razgatlioglu face à Jonathan Rea.

Dominé depuis plusieurs semaines, Jonathan Rea avait pour seul but de gagner au Portugal, sur l’un de ses circuits fétiches. Parce qu’il devait réduire son écart de 20 points avec le leader du mondial, mais aussi pour une question d’orgueil et de guerre psychologique. La lutte au sommet était attendue entre les deux hommes, et elle aura bien eu lieu, avec en plus Scott Redding comme invité de luxe.

Cinq tours durant, les trois cadors de la catégorie se sont rendus coup pour coup, avec des dépassements d’anthologie et une intensité rare. Cinq tours qui resteront parmi les plus beaux de l’histoire du WorldSBK. Jusqu’à ce que Jonathan Rea ne craque au virage 15, quelques secondes après avoir pris les commandes des opérations. Troisième chute et résultat blanc de l’année : du jamais vu depuis 2013, à l’époque où il n’était pas encore champion du monde.

Un signe clair du basculement qui vient d’avoir lieu face à Toprak Razgatlioglu. Impassible, le Turc n’a pas failli face à la pression mise par Scott Redding. Plus fort aux freins, il l’emporte pour la onzième fois de l’année et devient le clair favori dans la course au titre.

Dix secondes derrière, l’autre exploit du jour est signé Loris Baz. Le Français, présent pour la deuxième fois de la saison en remplacement du blessé Chaz Davies, décroche un splendide podium, à l’issue d’un duel où Alvaro Bautista a craqué dans le dernier tour face à sa pression. Un podium qui en fait aussi le meilleur pilote indépendant, et prouve, s’il en était encore besoin, qu’il a plus que jamais sa place en championnat du monde. Il met derrière lui la Ducati officielle de Michael Ruben Rinaldi.

La chute d’Alvaro Bautista offre le top-5 à son coéquipier Leon Haslam. Suit l’Américain Garrett Gerloff, Axel Bassani qui fait office de meilleur rookie, l’Argentin Leandro Mercado, le revenant Eugene Laverty… et Christophe Ponsson ! Le Français décroche le deuxième top-10 de sa carrière en WorldSBK, le premier en format de course longue.

Le trou est fait au championnat : Toprak Razgatlioglu compte désormais 45 points d’avance sur son dauphin, Jonathan Rea, alors que 161 restent à prendre. Distancé de 79 longueurs, Scott Redding se rapproche de la médaille d’argent puisqu’il réduit l’écart à 34 points.

WorldSBK Portimao – 1e manche Superbike :

Championnat WorldSBK actuel : 1. Toprak Razgatlioglu 474 pts, 2. Jonathan Rea 429 (-45), 3. Scott Redding 395 (-79), 4. Michael Ruben Rinaldi 240 (-234), 5. Andrea Locatelli 227 (-247)…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Portimao : Razgatlioglu gagne une course de légende, Baz sur le podium […]

[…] Jonathan Rea est le grand battu du jour à Portimao. À la lutte pour la victoire avec Toprak Razgatlioglu et Scott Redding, le Britannique a perdu le contrôle de sa Kawasaki au cinquième tour, alors qu’il venait de prendre la tête. Une chute qui pourrait être décisive dans la course au titre, car elle signe son troisième résultat blanc de l’année, et le laisse à 45 points de Toprak Razgatlioglu (lire ici). […]

[…] Portimao : Razgatlioglu gagne une course de légende, Baz sur le podium […]