Portimao, Rossi : La fin d’un grand voyage avec l’équipe officielle Yamaha



Le Grand Prix du Portugal sera le 414e de la carrière de Valentino Rossi, mais son 255e sous les couleurs du team officiel Yamaha. 255e et dernier.

« Ce dimanche sera une journée spéciale parce que ça a été un grand voyage ensemble. » Ce grand voyage dont parle Valentino Rossi, c’est celui qu’il a mené avec la structure autrefois nommée Gauloises Fortuna Yamaha, Camel Yamaha, Fiat Yamaha, Movistar Yamaha et aujourd’hui Monster Energy Yamaha. La course de Portimao, ce week-end, sera sa dernière dans le team officiel de la marque japonaise, pour qui il a roulé durant 15 saisons. Une histoire faite de hauts et de bas, aux chiffres impressionnants : 4 titres, 49 victoires et pas moins de 142 podiums décrochés, entre autres réussites.

Arrivé en 2004 puis parti en 2010, l’Italien avait ensuite fait son retour chez les Bleus en 2013. Il n’a pas manqué de rappeler, depuis le Portugal, qu’il doit à Yamaha le fait de l’avoir repris dans cette période délicate. « Notre histoire est divisée en deux parties et je dois remercier Yamaha pour m’avoir donné une autre chance après mes deux années avec Ducati. Parce que j’étais assez désespéré, donc pour moi il était crucial de revenir dans l’équipe d’usine. »

« La deuxième partie a aussi été très longue. Nous avons moins gagné, reconnaît-il, mais c’était quand même une belle expérience avec beaucoup de moments inoubliables. Le team va me manquer. » Car même s’il sera toujours pilote Yamaha, et équipé d’une moto factory, Valentino Rossi ne portera plus les couleurs officielles mais celles du team Petronas.

S’il sera toujours là en 2021, ce ne sera plus le cas de Cal Crutchlow. Le Britannique prendra sa retraite à l’issue du Grand Prix du Portugal, et Valentino Rossi a été invité à se souvenir de lui à l’aube de cette épreuve de Portimao. « Cal a aussi été un grand pilote de Superbike, mais je pense qu’il a fait une carrière importante en MotoGP. J’ai beaucoup de souvenirs avec lui. Nous nous sommes battus dans de nombreuses courses. Je me souviens de sa première victoire à Brno en 2016, sur le mouillé, où il est arrivé premier et moi deuxième. »

Même chose pour Andrea Dovizioso qui, s’il n’exclut pas un retour en MotoGP, ne sera a priori pas présent avant au moins 2022. Et à ce moment-là, ce sera peut-être Valentino Rossi qui aura raccroché. « Avec Dovi nous avons une longue relation parce que nous avons roulé ensemble en minimoto quand nous avions 10-11 ans. Je le connais donc depuis très longtemps. Nous avons aussi eu de grandes bagarres et je me souviens de Sepang 2016 quand il a gagné devant moi, nous nous sommes battus toute la course. »

Difficile de se fixer un objectif pour cette grande dernière, après plusieurs semaines compliquées – trois chutes consécutives en course (Misano 2, Barcelone, Le Mans), forfaits en Aragon à cause du Covid-19, panne à Valence 1, 12e place à Valence 2. Les problèmes sur la Yamaha, qui souffre d’un manque de grip à l’arrière et d’un déficit de puissance, n’aident pas non plus. Valentino Rossi se fixe pour but d’être simplement « compétitif ».

Championnat MotoGP après Valence 2 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 142 (-29), 3. Rins 138 (-33), 4. Viñales 127 (-44), 5. Quartararo 125 (-46), 6. Dovizioso 125 (-46), 7. Espargaro 122 (-49), 8. Miller 112 (-59), 9. Nakagami 105 (-66), 10. Oliveira 100 (-71)… Classement complet

Portimao : Programme/horaires du week-end

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Portimao, Rossi : La fin d’un grand voyage avec l’équipe officielle Yamaha […]

[…] Portimao, Rossi : La fin d’un grand voyage avec l’équipe officielle Yamaha […]