Portimao, Zarco (10e) : « Ça va se concrétiser, comme avec Miller »



Johann Zarco a mis fin à sa première saison avec Ducati avec un nouveau résultat dans le top-10 à Portimao. Il sait déjà sur quoi travailler pour 2021.

La campagne 2020 s’est achevée sur une finale extrêmement disputée au Portugal, avec de la bagarre à tous les niveaux – sauf pour la victoire, acquise par un Miguel Oliveira au-dessus du lot. Qualifié 7e, Johann Zarco a pris part à la lutte du début à la fin, livrant une véritable course de combat.

Longtemps en lice pour finir dans le top-5, après s’être défait des Honda de Cal Crutchlow et Stefan Bradl, le tricolore a finalement perdu en vitesse dans les derniers kilomètres. Il était 5e à cinq tours de l’arrivée mais termine finalement 10e, handicapé par des pneumatiques usés en fin d’épreuve. Il s’agit de son septième top-10 de l’année, ce qui signifie qu’il a terminé 50 % des Grands Prix dans les dix premiers.

La course de Portimao est finalement à l’image de sa saison 2020 : disputée, avec du temps passé devant mais encore un petit quelque chose à aller chercher pour passer un cap. Ce cap qui lui permettra de se mêler à la lutte pour le podium, obtenu début août à Brno. Il aurait souhaité en accrocher un deuxième au guidon de la Desmosedici, mais ce sera pour plus tard.

« Une belle saison avec de belles courses, et cette superbe surprise à Brno. Mais finalement, quand on pense à cette pole et ce podium de Brno, je suis déçu de ne pas avoir répété ça en fin d’année, confiait-il à l’arrivée, sur Canal+. Par contre je finis sur de bonnes notes, car j’étais parmi les premiers à chaque séance, et encore aujourd’hui on voit qu’il y a une belle volonté de se battre, de plus en plus de contrôle de la moto. Malheureusement les fins des courses me sont difficiles. »

Parti avec le dur à l’avant et à l’arrière, Johann Zarco estime qu’il y avait mieux à faire, mais qu’il doit aussi trouver des solutions sur sa Ducati pour mieux terminer les courses. « Peut-être que le pneu n’était pas le meilleur, il aurait fallu prendre l’extra-hard, mais il n’y a pas que ça. On use beaucoup trop de pneus. Est-ce que c’est mon style, est-ce que ça vient de la moto ? Je pense que c’est une combinaison des deux. »

Un an plus tôt, Johann Zarco était au fond du gouffre après son échec chez KTM. La saison 2020 lui a permis de retrouver les avant-postes à plusieurs reprises, aux essais comme en course. Plus d’expérience et plus de soutien de la part de Ducati pourraient lui permettre de passer à l’étape supérieure en 2021. « Mon style s’adapte à la moto, et quand la moto s’adapte à ce style ça peut aller très vite. Je suis de plus en plus avec les meilleurs, ça va se concrétiser en course comme l’a fait Miller à la fin de l’année dernière et cette année », souligne-t-il. Le pilote australien s’est offert quatre podiums cette année, sur la Ducati de l’équipe Pramac Racing que pilotera Johann Zarco en 2021.

Les deux hommes se sont retrouvés après l’arrivée, et Jack Miller a eu quelques mots d’encouragement pour le Français. « Jack voulait faire un burn avec la moto, moi je lui ai poussé un bouton pour qu’il puisse sinon c’est pas possible. Après il m’a dit ‘elle est pour toi celle-là, et elle va bien’ (la moto, NDLR). J’espère que ça va très bien se passer l’an prochain pour pouvoir jouer le podium quasiment à chaque course, c’est ce que je vise et ce dont je rêve. Et s’il faut passer par des difficultés… J’espère en avoir déjà passé cette année, et avoir appris pas mal de choses. »

« Quand on est proches du Graal et qu’on voit plein d’autres pilotes que Marquez gagner, ça motive à se dire : il faut que ce soit mon tour », conclut Johann Zarco. Il passera l’hiver 2020-2021 avec cet objectif d’enfin gagner en MotoGP en tête. Ne comptez pas sur lui pour se tourner les pouces. « Il y aura du repos, mais du repos actif avec des sorties vélo peut-être un peu plus longues. Il faut garder le corps actif, mais comme il y a du rêve et de la motivation ce n’est pas difficile à faire. »

Rendez-vous le 19 février 2021 à Sepang pour le découvrir au guidon de sa nouvelle monture, la Ducati Desmosedici habillée des couleurs Pramac Racing.

Résultats du GP du Portugal iciChampionnat MotoGP 2020 : 1. Mir 171 pts, 2. Morbidelli 158 (-13), 3. Rins 139 (-32), 4. Dovizioso 135 (-36), 5. P. Espargaro 135 (-36), 6. Viñales 132 (-39), 7. Miller 132 (-39), 8. Quartararo 127 (-44), 9. Oliveira 125 (-46), 10. Nakagami 116 (-55)… 13. Zarco 77 (-94). Classement complet ici

Johann Zarco : « L’objectif reste de se battre pour le titre »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de