Portimao, Zarco (2e) : « Je ne m’y attendais pas »



Johann Zarco a signé à Portimao la course la plus solide de son début de saison. Auteur de la pole dans des conditions mixtes, samedi, le Français s’est également montré compétitif sur un circuit 100 % sec. Pas assez pour battre Fabio Quartararo, intouchable dimanche. Mais suffisant pour obtenir une deuxième place qui constitue son meilleur résultat depuis la course de Barcelone 2021.

En délicatesse au départ, le pilote Pramac s’est remis dans le bain en se replaçant rapidement troisième. Les quelques dixièmes de retard comptés sur Joan Mir, second, ont ensuite été comblés. Le round d’observation a duré jusqu’au dernier tiers de course, avant qu’il ne décide de passer à l’offensive. Il a dû s’y reprendre à deux fois, mais a finalement dépossédé le pilote Suzuki de sa position,

Deuxième à l’arrivée, Johann Zarco prend 20 points importants qui lui permettent de remonter au cinquième rang du championnat. Il est le deuxième meilleur pilote Ducati du classement général, en plus d’avoir été le meilleur représentant de la marque au Portugal.

Une course bien maîtrisée : « Je suis vraiment content. La pole du samedi c’était déjà du bonheur, et la course a été bonne. J’ai perdu du temps au départ mais j’avais un bon feeling avec les freins, ça m’a mis en confiance et j’ai pu reprendre les positions perdues. Doubler Alex Marquez et Jack Miller a été un moment clé pour moi. En étant troisième j’étais bien derrière Mir, mais peut-être pas assez pour l’avoir. Fabio était trop fort, donc c’était mieux de rester derrière Mir et rester concentré. Puis Jack est arrivé, et c’est bien d’avoir pris la décision de passer deuxième car ensuite il y a eu la chute, donc peut-être que j’ai pu éviter un accident. Je craignais aussi le retour d’Aleix (Espargaro) car il est dans un grand moment de sa carrière, donc je sais qu’il peut être fort. J’avais assez d’énergie pour pousser un peu plus dans le dernier tour, et c’est bien de prendre 20 points. »

Les progrès sur la Ducati : « J’ai essayé de progresser dans le domaine du freinage, car c’est un point fort de la Ducati et l’an dernier Pecco l’utilisait très bien. Améliorer là-dessus a été très bien, mais comme on peut le voir ça dépend des circuits, parfois d’autres ont un avantage, Les données (des autres pilotes Ducati) ça ne représente presque rien, mais ‘presque rien’ dans 15 virages ça fait beaucoup à la fin d’un tour, et même d’une course. Il faut essayer de bien utiliser les points forts de la moto ; quand on les comprend, les résultats viennent. »

Un championnat plus relevé que jamais : « Je comprends pourquoi on pense que l’Europe peut être un autre départ pour voir qui est fort et qui peut avoir des problèmes, mais cette saison il y a trop de pilotes qui peuvent se battre pour le podium, et même moi ce week-end, dans ces conditions, je ne m’attendais pas à faire une aussi bonne course. Je suis dans la partie, avec ceux qui espèrent gagner ou faire des podiums, et c’est ce qui rend ce championnat si dur pour tout le monde, Ici celui qui avait le rythme et a pu reprendre sa place de leader, c’est Fabio. Et ce n’est pas parce que c’est l’Europe, c’est parce que nous sommes à Portimao, qu’il a fait une course énorme l’an dernier et a pu à nouveau le faire là. Je prends le positif et j’améliore encore mon feeling, parce que la Ducati marche bien mais c’est parfois difficile de tout bien gérer. Une fois que nous le ferons bien, je pense qu’on pourra mettre plus de Ducati devant. »

Un 4e podium Fabio/Zarco à Portimao

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Portimao, Zarco (2e) : « Je ne m’y attendais pas » […]

[…] Array […]

[…] Portimao, Zarco (2e) : “Je ne m’y attendais pas” […]

1 mois il y a

[…] déployer […]