Portimao, Zarco : « Aucune pression » malgré la place de leader



« Ne me demandez pas d’essayer de faire plus de choses ce week-end parce que je mène le championnat », prévient Johann Zarco avant le Grand Prix du Portugal. Leader du championnat MotoGP pour la première fois de sa carrière, le Français dit ne ressentir « aucune pression » et prend ça comme une preuve que tout se passe bien pour lui.

Deux fois deuxième au Qatar, Johann Zarco est le seul pilote à être monté sur le podium des deux premières courses de la saison. Conséquence logique : la tournée européenne, qui s’ouvre ce week-end à Portimao, le voit arriver avec la plaque de numéro un mondial – au sens figuré, évidemment – sur les épaules. De quoi être nerveux ? Non, « pas de pression du tout, parce que c’est la meilleure position pour commencer un week-end », répond-il.

« Être leader du championnat signifie que tout va bien et tu espères juste que ça va continuer, poursuit le Cannois. Cela veut dire aussi que je mène chez Ducati, mais il n’y a pas de pression. Ne me demandez pas d’essayer de faire plus de choses ce week-end parce que je mène le championnat ; tout va bien et ça ne change pas la face du monde, pas plus que celle du box. La moto a le potentiel de gagner des courses donc nous devons essayer de l’utiliser. Nous avons passé de bons moments au Qatar et allons faire le maximum pour en avoir ici. »

Les résultats du Grand Prix du Portugal 2020, où son prédécesseur chez Pramac, Jack Miller, avait terminé deuxième, le mettent en confiance. Johann Zarco s’était lui longtemps battu autour du top-5, avant de finalement terminer 10e. De quoi être optimiste dans ses objectifs. Faire la passe de trois podiums est dans sa tête.

« Je crois que notre moto marche bien à Portimao. Nous pensons toujours que ce sera plus piégeux ici, mais la deuxième place de Jack Miller l’an dernier était importante, elle signifie que la moto est compétitive. J’avais aussi un feeling intéressant, et ce alors que j’étais encore dans ma phase de progression de mon niveau. J’espère que je vais avoir cette vitesse immédiatement en FP1, pour ensuite la maintenir jusqu’à la qualification et la course. »

« Je suis assez optimiste et j’espère que cette position de leader va aussi me donner un extra d’énergie, pour continuer à pousser pour un autre podium. Et si tout se passe bien, pourquoi ne pas passer un cap supplémentaire avec la victoire, ajoute Johann Zarco. Nous devons bien commencer dès vendredi et voir, mais le potentiel de la moto est élevé donc je peux souhaiter un bon résultat. »

Zarco-Pramac, le rêve commun fait la force

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments