Pourquoi Danilo Petrucci a régressé



Fatigue, pression et difficultés sur la Ducati : Danilo Petrucci explique pourquoi ses performances ont été de moins en moins bonnes au cours de la saison 2019.

La dernière campagne de Danilo Petrucci peut être divisée en deux séquences : une première, où l’Italien a enchaîné les bons résultats, allant jusqu’à menacer Andrea Dovizioso et son rang de chef de file du clan Ducati ; une deuxième, où il s’est retrouvé au deuxième plan, plus en mesure de se battre pour des places dans le top-5.

Sa saison a débuté avec une sixième place au Qatar, puis une autre en Argentine et aux États-Unis. Ce fut ensuite une cinquième en Espagne, avant un premier podium en France, suivi d’une victoire en Italie et d’un nouveau podium en Catalogne. Il a eu un peu plus de mal aux Pays-Bas (sixième) et en Allemagne (quatrième), mais c’était à l’instar des autres pilotes Ducati. Tout allait alors très bien, l’Italien était plus rapide que jamais et occupait même la troisième place du championnat.

Mais le Grand Prix d’Allemagne, en juillet, est le dernier où il a fini dans le top-5. Au retour des vacances, Petrux s’est retrouvé à la lutte pour rentrer dans le top-10. Il en est même sorti en Aragon (douzième). Il s’est retrouvé dans l’ombre de ses adversaires. Sa régularité lui a permis de se maintenir aux avant-postes du championnat, dont il termine finalement sixième avec 176 points, après une ultime déception à Valence (chute).

Que s’est-il passé ? D’aucuns prétendent que les performances de Petrucci se sont déteriorées à partir du moment où son contrat pour 2020 a été validé. Une fois la signature en poche, il se serait reposé sur ses lauriers. « Je pense que ce n’est que par hasard », défend le directeur sportif de Ducati, Paolo Ciabatti.

Le pilote argue que la fatigue fait partie des motifs de ce recul. Son passage dans le Ducati Team l’a incité à changer son programme d’entraînement, et Danilo Petrucci admet être arrivé fatigué au Grand Prix de République-Tchèque. « J’ai commencé la saison avec beaucoup d’énergie. C’était ma première année en tant que pilote d’usine. J’étais peut-être un peu fatigué en août. J’ai aussi eu beaucoup de problèmes avec la moto, les sensations n’étaient pas les mêmes qu’au début de la saison. »

En cours d’année, l’Italien a reconnu qu’il pensait « trop au championnat » : il a débuté 2019 sans attente spéciale, convaincu qu’il n’avait qu’à faire de son mieux et prouver qu’il méritait sa Ducati officielle. Quand la possibilité de finir sur le podium a émergé, quand on a commencé à lui demander s’il comptait aider Andrea Dovizioso face à Marc Marquez ou le devancer, la pression est arrivée. « J’étais aussi sous pression parce que j’étais troisième du championnat, puis de petites erreurs se sont produites lors des essais et des qualifications. Il n’y a pas eu de bons résultats, ce qui a ajouté une pression supplémentaire. »

Il n’en reste pas moins que sur le plan statistique, Danilo Petrucci n’avait jamais fait aussi bien qu’en 2019. Il ne manque pas de le signaler : « Bien sûr, je ne suis pas satisfait de la seconde moitié de la saison, mais je me suis battu pour le top-5. Combien de personnes auraient cru, avant la saison, que je gagnerais des courses, monterais sur le podium et jouerais la troisième place du championnat ? C’est la pression normale d’un pilote officiel. J’ai tiré les leçons de mes erreurs et je prévois d’être meilleur l’an prochaine. »

Alors que chez Ducati, on commence déjà à évaluer les options pour 2021 – faire évoluer Jack Miller, essayer de recruter Fabio Quartararo… –, Paolo Ciabatti ne coule pas son pilote actuel, lui réaffirmant son soutien : « Danilo est un pilote qui peut se battre pour les podiums et les victoires, et nous devons nous assurer de le ramener au niveau qu’il avait en déut de saison. Nous lui faisons confiance et travaillons pour que cela se reproduise. »

GP20 : Dovi et Petrucci veulent « quelque chose de plus »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Pourquoi Danilo Petrucci a régressé […]