Pourquoi le GP de Grande-Bretagne est en suspens



Initialement programmé fin août, le Grand Prix moto de Grande-Bretagne pourrait être annulé à cause d’une mesure décidée par le gouvernement britannique : la quarantaine imposée à toutes les personnes qui arrivent de l’étranger.

Le Grand Prix moto de Grande-Bretagne 2020 était initialement prévu le week-end du 30 août à Silverstone. L’épidémie a bouleversé la première partie de la saison, mais on pourrait penser que le temps joue en faveur de l’épreuve britannique : le championnat pourrait reprendre mi-juillet, donc il n’est pas irréaliste d’envisager une course à Silverstone fin août.

Pourtant, les organisateurs ne peuvent danser sur ce pied. Et ce à cause d’une mesure décidée par le gouvernement : toutes les personnes entrant en Grande-Bretagne devront être placées en quarantaine pendant 14 jours. Dans ces conditions, difficile d’imaginer que la tenue du Grand Prix soit possible. D’autant plus qu’en août, les pilotes sont aussi censés aller rouler en République-Tchèque et en Autriche

La Grande-Bretagne pourra accorder des exceptions à cette mise en quarantaine, mais il y en aura peu, d’après les dernières informations qui parviennent des cercles gouvernementaux. Le ministère de la Santé craint en effet qu’être trop flexible, distribuer trop de dérogations, rendrait caduque cette mesure restrictive.

Les organisateurs du championnat du monde de Formule 1 s’en inquiètent, car eux prévoient d’aller rouler à Silverstone en juillet. « Une quarantaine de 14 jours rendrait impossible l’organisation d’un Grand Prix de Grande-Bretagne cette année », a indiqué un porte-parole de la F1 à l’AFP.

La Formule 1 va tenter de bénéficier d’une exception. L’importance du secteur en Grande-Bretagne – 40 000 personnes vivraient directement de la course automobile, d’après la Motorsport Industry Association (MIA), avec sept des dix équipes de Formule 1 qui ont leur siège en Angleterre – pourrit y aider.

En revanche, le poids du sport moto est bien moins important dans le royaume. Cela conduit à de sérieux doutes sur la possibilité de maintenir le Grand Prix de Grande-Bretagne pour cet été. Les dernières informations disponibles au sujet du calendrier 2020 ne prévoient pas de manche à Silverstone. Cela peut évoluer mais il ne faudra pas tarder, car les conditions météorologiques généralement rencontrées au Royaume-Uni rendent difficiles d’envisager une épreuve en octobre ou novembre.

« Nous sommes en dialogue constant avec Dorna et le gouvernement britannique, parce que la situation des grands événements sportifs est en constante évolution, explique un porte-parole du circuit de Silverstone à Speedweek. Notre priorité est la sécurité de l’équipe de Silverstone et des fans de course moto. Nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment. Dès qu’il y aura des nouvelles de l’événement MotoGP, nous les annoncerons. »

Un pilote positif au coronavirus ne pourra pas rouler

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] moment où les courses MotoGP auront (sans doute) repris, le Grand Prix de Grande-Bretagne était en suspens. La nouvelle de son annulation était redoutée, elle a été annoncée ce vendredi par Stuart […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store