Pourquoi Rossi a dit non à la F1



Valentino Rossi a testé puis discuté avec le constructeur automobile Ferrari, début 2006. L’objet de leur échange ? Un passage en Formule 1, finalement refusé par le pilote italien.

Les images de Valentino Rossi dans la Mercedes de Lewis Hamilton, début décembre 2019, n’étaient pas les premières du pilote italien au volant d’un prototype F1. Dès 2004, il s’était retrouvé dans une Ferrari à Fiorano, circuit d’essais du constructeur. Des essais « secrets » qui prirent ensuite une tournure plus sérieuse en 2006, à Valence.

Presque quatorze ans plus tard, le boss de chez Yamaha, Lin Jarvis révèle qu’en cette année 2006, « Valentino pensait sérieusement à s’en aller faire de la course automobile. Il y avait une menace, nous pouvions le perdre et nous devions chercher qui pouvait être son meilleur remplaçant ».

Les rumeurs d’un passage de Valentino Rossi en Formule 1 étaient donc fondées. Le nonuple champion du monde le reconnaît à son tour dans La Gazzetta dello Sport : « Le moment où je fus le plus proche de passer en F1 fut en 2006, lors des tests faits à Valence, au mois de février. »

Ferrari, qui venait de vivre une saison 2005 compliquée, s’est donc rapproché de Valentino Rossi. « Là, nous nous sommes assis avec Ferrari et je leur ai demandé ce qu’ils voulaient faire, poursuit l’Italien. Ils m’ont offert un programme sérieux, mais pas directement avec Ferrari, d’abord avec une voiture plus lente, comme pilote d’essais… Là, j’ai décidé que non. » 

Les tests suivants, effectués en 2008 au Mugello et à Barcelone, permirent à Valentino Rossi de retrouver le volant de la Ferrari. Mais l’histoire n’est pas allée plus loin, et le héros de Tavullia a préféré poursuivre sa route en MotoGP. « La nuit dernière j’y pensais : je suis le seul être humain qui a piloté une Ferrari et une Mercedes en F1 », plaisante-t-il.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

[Vidéo] Rossi dans la F1 de Lewis Hamilton

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] plusieurs reprises, et il était loin d’être ridicule. Ferrari a d’ailleurs essayé de le recruter en 2006, pour le mettre sur les rails en Formule 1. Il a ensuite disputé plusieurs rallyes, dont […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store