Pramac, la victoire au bout du tunnel



Jamais l’équipe Pramac Racing ne s’était imposée avec Ducati. Un an après fait l’histoire du team Tech3, qui avait décroché sa première victoire au Grand Prix de Styrie 2020, l’épreuve autrichienne devient de même avec la structure italienne.

Créé en 2002, Pramac Racing s’est associé à Ducati en 2005, à la faveur d’un regroupement avec l’équipe D’Antin MotoGP. Une vingtaine de pilotes sont depuis passés dans ses rangs, d’Alex Barros à Jack Miller en passant par Loris Capirossi, Andrea Iannone, Scott Redding, Danilo Petrucci (…) et bien sûr les Français Sylvain Guintoli, Randy de Puniet et Johann Zarco.

Des centaines de courses ont été disputées, de nombreux podiums obtenus, mais jamais la victoire. Le premier trophée de l’aventure Pramac Ducati a été décroché par le Brésilien Alex Barros, troisième du Grand Prix d’Italie 2007 au Mugello. L’Espagnol Toni Elias alla chercher le second à Brno, en République-Tchèque, l’année suivante. Puis un troisième dans la foulée à Misano.

Il fallut ensuite attendre sept longues années pour revoir les couleurs du team sur la boîte, grâce à la deuxième place de Danilo Petrucci à Silverstone, en Grande-Bretagne, en 2015. Les podiums se firent alors de plus en plus nombreux, grâce notamment au soutien matériel apporté par Ducati à Pramac. Et, par conséquent, la victoire se fit de plus en plus proche : 63 millièmes à Assen en 2017 (Danilo Petrucci), 316 millièmes à Spielberg en 2020 (Jack Miller), 175 millièmes à Barcelone en juin dernier (Johann Zarco). La 26e coupe, celle de Jorge Martin au Grand Prix de Styrie, fut finalement la bonne.

Leader quasiment de bout en bout au Red Bull Ring de Spielberg, le Madrilène, rookie en catégorie reine, a offert à Pramac Racing son premier succès avec le constructeur Ducati. Sa victoire est d’autant plus historique qu’il s’agit de la première d’une Ducati satellite en MotoGP, les 53 précédentes ayant toutes été remportées par des membres de l’équipe officielle.

Les podiums de Pramac avec Ducati en MotoGP :

1) GP d’Italie 2007 (Mugello). Alex Barros 3e (+5.956)

2) GP de République-Tchèque 2008 (Brno). Toni Elias 2e (+15.004)

3) GP de Saint-Marin 2008 (Misano). Toni Elias 3e (+11.705)

4) GP de Grande-Bretagne 2015 (Silverstone). Danilo Petrucci 2e (+3.010)

5) GP des Pays-Bas 2016 (Assen). Scott Redding 3e (+5.906)

6) GP d’Italie 2017 (Mugello). Danilo Petrucci 3e (+2.334)

7) GP des Pays-Bas 2017 (Assen). Danilo Petrucci 2e (+0.063)

8) GP de Saint-Marin 2017 (Misano). Danilo Petrucci 2e (+1.192)

9) GP du Japon 2017 (Motegi). Danilo Petrucci 3e (+10.557)

10) GP de France 2018 (Le Mans). Danilo Petrucci 2e (+2.310)

11) GP des Amériques 2019 (Austin). Jack Miller 3e (+8.454)

12) GP de République-Tchèque 2019 (Brno). Jack Miller 3e (+3.497)

13) GP d’Aragon 2019 (Alcañiz). Jack Miller 3e (+5.430)

14) GP d’Australie 2019 (Phillip Island). Jack Miller 3e (+14.499)

15) GP de Valence 2019 (Valence). Jack Miller 3e (+2.409)

16) GP d’Autriche 2020 (Spielberg). Jack Miller 3e (+1.549)

17) GP de Styrie 2020 (Spielberg). Jack Miller 2e (+0.316)

18) GP de Saint-Marin 2020 (Misano). Francesco Bagnaia 2e (+2.217)

19) GP de Valence 2020 (Valence). Jack Miller 2e (+0.093)

20) GP du Portugal 2020 (Portimao). Jack Miller 2e (+3.193)

21) GP du Qatar 2021 (Losail). Johann Zarco 2e (+1.092)

22) GP de Doha 2021 (Losail). Johann Zarco 2e (+1.457)

23) GP de Doha 2021 (Losail). Jorge Martin 3e (+1.500)

24) GP de France 2021 (Le Mans). Johann Zarco 2e (+3.970)

25) GP de Catalogne 2021 (Barcelone). Johann Zarco 2e (+0.175)

26) GP de Styrie 2021 (Spielberg). Jorge Martin 1er (-1.548)

De l’hôpital à l’or : immensément Jorge Martin

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments