Premier vainqueur MotoE, Tuuli encensé par son patron



Après avoir remporté la première course de l’histoire de la coupe du monde MotoE, au Sachsenring, Niki Tuuli fait le bonheur d’Aki Ajo. Un tremplin pour la suite ?

À 23 ans, Niki Tuuli est peut-être à un moment clé de sa carrière. Après avoir fait ses armes dans les classes Superstock, le Finlandais avait tenté l’aventure du mondial Supersport en 2017 (7e avec une victoire et deux podiums). Toujours en Supersport début 2018, il avait finalement filé en Moto2 pour disputer une partie du championnat avec l’équipe Petronas.

Malheureusement, les choses se sont mal passées (1 point marqué en 11 courses) et il a perdu son guidon. Niki Tuuli essaie de rebondir en championnat d’Europe Moto2 (CEV), avec le Team Stylobike. Il est actuellement 2e du classement général, à la lutte pour sa place – Hector Garzo est 2 points derrière lui – mais de plus en plus loin du titre – le leader, Edgar Pons, a 45 points d’avance.

Dans le même temps, il a saisi l’opportunité de s’engager en MotoE avec Ajo Motorsport. Un pilote venu de Finlande dans une équipe finlandaise, et une aventure qui commence plutôt bien : première course au Sachsenring, première pole et première victoire (lire ici). De quoi réjouir son patron, Aki Ajo. Lisez plutôt :

« Je pense que les qualités basiques d’un pilotes s’appliquent à un nouveau championnat. Niki a une attitude de travail positive, il a un bon ressenti avec la moto et la manière dont elle réagit à ses input. C’est un bon mariage avec notre team, nous pouvons nous entraider pour atteindre la meilleure performance avec le pilote et la moto. Niki est aussi quelqu’un prêt à écouter les retours et développer, ce qui est très important, en particulier dans un nouveau championnat.

Niki a travaillé très dur, il est content d’apprendre de nouvelles choses et écoute notre staff pour avoir plus d’informations. Il était déjà rapide aux essais, mais je vois qu’il a particulièrement amélioré dans sa manière de comprendre la moto. Il n’écoute pas seulement le team, mais aussi la moto, ce dont il a besoin pour être rapide. »

Le travail d’équipe fera la différence

Les prototypes étant tous similaires, Aki Ajo sait que ce qui fera la différence, ce sera le pilote et la manière dont il règle la Energica. « Pour nous, travailler avec les pilotes a toujours été important et ce championnat met tout particulièrement en avant cela. Les motos sont evenly matched et le staff est limité, donc nous mettons l’accent sur le travail à faire avec le pilote, l’assister pour qu’il performe dans tous les domaines. »

Et les performances devraient aller crescendo, car la MotoE n’en est qu’aux premiers balbutiements de son histoire. « Les motos sont pas mal préparées pour la compétition de haut-niveau, comme nous avons pu le voir lors de la première course au Sachsenring. Je pense que nous avons seulement trouvé les réglages de base – apprendre comment la moto fonctionne et comment bien l’exploiter avec notre pilote –, donc pour l’instant, seulement le niveau standard. »

Ajo surpris par « l’intensité » de la MotoE

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Laura

Invitаtion аu Sеx Сlub -> http://www.Sexia.club

Sаlut! Je t’invite аu Seх Club -> http://www.Sex777.club

Laura

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

Вaisеr unе fille dans votrе ville > http://www.kisstok.com

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store