Puig : « Espargaro a montré pourquoi on l’a fait venir chez Honda »



Alberto Puig se réjouit d’avoir vu Pol Espargaro « revenir à son vrai niveau » à Silverstone. Il faut maintenant confirmer sur les prochaines courses.

Constamment dans le top-6 aux essais, pole position en qualification, cinquième place en course après avoir mené les quatre premiers tours : Pol Espargaro a réalisé son meilleur Grand Prix de l’année en Grande-Bretagne. Après de longs mois de galères, doutes, chutes et contre-performances, le voilà enfin compétitif sur la Honda. Ce qui redonne le sourire à son team-manager, Alberto Puig. « Pol Espargaro a pu revenir à son vrai niveau, il a démontré la raison pour laquelle nous lui avons demandé de venir au HRC », a-t-il scandé au retour de Silverstone.

En retirant son casque, dimanche dernier, Pol Espargaro expliquait avoir, pour la première fois, pris réellement du plaisir au guidon de la Honda RC213V. Les caractéristiques du circuit, le grip et les températures relativement basses, y ont contribué. Mais Alberto Puig veut y voir « un point d’inflexion très important ». Il espère que Silverstone sera le début d’un nouveau chapitre :

« Je crois qu’il a fait un pas en avant énorme en comparaison avec ce qu’il a fait jusqu’à présent en 2021. Je crois que la forme avec laquelle il a affronté la course a été très bonne, et il a pu montrer son vrai potentiel. Pol est un pilote qui peut être à ces positions, donc nous espérons qu’a partir de maintenant, il pourra continuer comme ça et progresser. Nous sommes très contents pour lui, ça a été difficile et il méritait ce bon résultat. C’était fantastique d’obtenir la pole position, et même s’il aspirait au podium en coure, il a pu faire un pas en avant important et revenir à sa forme d’avant. »

« Son objectif était de faire une bonne course et se renforcer, nous ne cherchions pas le podium, poursuit le team-manager du Repsol Honda Team. Quand tu commences la course depuis la pole, normalement ton objectif devrait être le podium, mais ce n’était pas le cas. C’est clair que Pol a souffert de la détérioration de son pneu arrière, peut-être que notre décision du pneu tendre n’était pas la bonne. L’important est qu’il redevienne rapide et qu’il ait eu un bon week-end du vendredi au dimanche. »

Le plus dur reste maintenant à faire pour Pol Espargaro : confirmer sur un autre circuit, et montrer que Silverstone ne fut pas que l’exploit d’un week-end. Rendez-vous au Grand Prix d’Aragon le week-end prochain.

Silverstone, P. Espargaro : « J’ai vu le pilote que j’étais avant »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments