Puig : « J’étais convaincu que Lorenzo voulait arrêter »



Team-manager du Repsol Honda Team, Alberto Puig est l’homme qui y a recruté Jorge Lorenzo. Il a aussi accédé à sa demande de mettre fin à leur aventure commune fin 2019, un an avant ce qui était prévu. Depuis, le Majorquin a signé son retour chez Yamaha. Surpris, Alberto Puig s’est exprimé sur le sujet à Sepang, en marge du test MotoGP. 

Alberto Puig : « Nous n’avons pas rompu le contrat, qui était de deux ans. Mais quand un pilote te dit qu’il veut arrêter parce qu’il a peur de se faire mal, qu’il n’a plus la motivation de rouler, tu ne peux que lui dire : ‘Ok, laisse tomber’. Lorenzo avait un contrat de deux ans, mais quand il m’a expliqué qu’avec notre moto il ne s’y retrouvait pas, qu’il avait du mal physiquement, Honda n’a pu qu’accepter. Notre sport est dangereux et tu ne peux pas dire à un pilote : ‘Tu as un contrat, roule’. Honda n’aurait jamais fait ça. Nous ne pouvions pas l’obliger à rouler et risquer qu’il se fasse mal s’il n’était pas prêt.

Jorge s’est officiellement retiré à Valence. J’étais vraiment convaincu qu’il voulait se retirer et qu’il n’avait pas la tête à continuer. Ensuite, pour une certaine raison, il a changé d’idée et nous devons le respecter. De notre point de vue, nous avons été corrects. Quand il était avec nous nous avons fait le maximum, même si ce maximum ne fut pas suffisant. Tous, moi y compris, lui avons tout donné. Si ensuite il a décidé d’essayer la Yamaha, c’est sa vie. Nous n’interférons pas. Chaque personne peut faire ce qu’il veut avec sa vie. Nous sommes contents pour lui, qu’en public il nous remercie. Nous ne lui souhaitons rien de mal. Nous lui souhaitons qu’il soit heureux et qu’il ait la chance qui lui a manqué l’an dernier.

Il n’arrive pas qu’un pilote s’en aille d’une marque avec un livre de notes ou les plans d’une moto. Certes, il leur amène son expérience. Il peut expliquer comment se comporte la Honda sur certains points, ou comment il se sentait avec la Ducati, mais c’est tout. Ce n’est pas facile de transférer ces informations. Il n’y a pas de formule magique. »

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Test Sepang : Lorenzo aurait aimé tester la M1 2020

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store