Qatar 2019 : s’il ne devait en rester qu’une…



L’ouverture du championnat du monde MotoGP 2019, c’était il y a une semaine. Depuis, nous avons analysé et commenté avec vous cette première épreuve disputée à Losail. Petit récap’ non-exhaustif.

Une épreuve qui s’est achevée avec le triomphe d’Andrea Dovizioso, le 2e de sa carrière dans la nuit qatarie. « J’ai essayé jusqu’au bout ! », a reconnu Marc Marquez, battu pour 23 millièmes mais « content de ramener 20 points ». Il pourrait toutefois en avoir 25, car des recours ont été portés contre Ducati pour l’utilisation d’éléments aérodynamiques sur la Desmosedici. La réponse nous sera connue dans quelques jours.

Tout le top-5 est en fait globalement satisfait : Cal Crutchlow (3e) car il revient de blessure, Alex Rins (4e) car il est dans le coup, Valentino Rossi (5e) parce qu’il a remonté 9 places par rapport à sa qualification. Le Docteur a par ailleurs passé du temps avec Lewis Hamilton, dont il pourrait récupérer la Mercedes le temps d’un test en Formule 1.

Meilleur rookie, Joan Mir fait un excellent 8e derrière son compatriote Maverick Viñales, qui assume qu’il faut « continuer à travailler ». Déception également pour Jorge Lorenzo, 13e mais limité par ses douleurs. Peu après le GP, le pilote Honda a appris qu’il souffrait d’une nouvelle blessure, une fissure d’une côte.

Chez les Frenchies, Johann Zarco a arraché le point de la 15e place, fermant le top-15 le plus serré de l’histoire du MotoGP. « Un point symbolique », veut croire le pilote KTM. Son compatriote Fabio Quartararo est arrivé 16e, après avoir calé au départ. Rageant, car il s’était qualifié 5e. Mais « mieux vaut faire une erreur maintenant qu’à la mi-saison », relativise-t-il.

En catégorie Moto2, Lorenzo Baldassarri a fait le job en allant chercher une victoire solide. Et ce malgré le retour en force de Tom Lüthi, qui a terminé dans la roue de l’Italien. « Doubler dans le dernier tour aurait été possible, mais trop risqué », a estimé le Suisse. Une course qui a notamment vu Remy Gardner décrocher son meilleur résultat en mondial ; la révélation de 2019 ?

Chez les Moto3, Honda a dominé son adversaire KTM grâce au succès de Kaito Toba. Le premier de sa carrière, mais aussi le premier d’un Japonais dans l’histoire de la catégorie ! Le premier pilote non-Honda, Aron Canet, est arrivé 3e. Romano Fenati (9e) aurait pu se mêler à la bataille s’il n’avait pas été victime d’une erreur de compréhension, croyant être pénalisé alors que non.

Et s’il ne devait en rester qu’une ? Ce serait peut-être ce montage proposé par le promoteur du championnat : cette photo des arrivées 2018 et 2019 de la bagarre Andrea Dovizioso-Marc Marquez. Comme l’an dernier, Marquez a tout tenté dans le dernier virage mais Dovi est repassé à l’accélération. 27 millièmes d’écart en 2018, 23 millièmes en 2019.

On continuera à débriefer ce qu’il y a encore à débriefer du Grand Prix du Qatar dans les prochains jours… avec le cap mis sur l’Argentine, pour la prochaine étape du MotoGP dans deux semaines !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Tony

Attention au moteur de la ducat nettement au dessus des autres….

giraud

non je crois pas il y à peu d’écart surtout côté consommation .

Tony

Oui c’est vrai, la Honda a battue le record de vitesse de pointe au qatar

Tony

Et les yam encore à la ramasse…. ?

Ned

Et Quartararo il était à la ramasse ?

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store