Qatar : Crutchlow s’attendait à être compétitif



Depuis les États-Unis, où il est rentré en attendant que le championnat du monde MotoGP reprenne, Cal Crutchlow a envoyé une colonne au journal britannique Daily Star.

Cal Crutchlow est, comme ses autres camarades du MotoGP, « vraiment déçu » de ne pas avoir pu disputer le Grand Prix du Qatar. Comme eux, il s’apprêtait à s’envoler pour Doha lorsqu’il a reçu la nouvelle, celle de l’annulation, à cause de l’épidémie de coronavirus.

Si ses essais de pré-saison n’avaient pas été forcément brillants en termes de classement (18e à Losail), le pilote LCR Honda est convaincu que ça allait mieux se passer en conditions de GP. « Nous n’avions pas fait un mauvais test au Qatar et nous nous attendions à y être très compétitifs.  Tout le monde avait hâte de commencer la saison – le staff, les ingénieurs, les teams, les fans. C’est tellement dommage, mais on a pu voir deux superbes courses en Moto2 et Moto3 au Qatar. »

La situation a ensuite rapidement changé, avec les reports des épreuves de Thaïlande puis des Amériques. Quelques heures durant, le Grand Prix d’Argentine (19 avril) a officiellement fait office d’épreuve d’ouverture du championnat, avant qu’il ne soit aussi décalé. Une destination qui aurait pu lui permettre de briller d’entrée, car Cal Crutchlow a souvent brillé à Termas de Río Hondo (trois podiums dont une victoire en 2018). « Personnellement j’aurais adoré commencer la saison en Argentine, mais c’est compréhensible que cela ait été reporté au 22 novembre. C’est également bien de voir que nous pourrons rouler en Thaïlande le 4 octobre et à Austin le 15 novembre. »

Le Britannique, conscient de l’urgence sanitaire, dit que ce n’est « pas une surprise » que le calendrier ait été plusieurs fois bousculé. Il espère pouvoir reprendre la piste au Grand Prix d’Espagne, maintenu à l’heure où sont écrites ces lignes. « Je suis en contact avec mon team et avec Honda pour être sûr que les motos soient prêtes pour Jerez, le 3 mai », assure-t-il.

Cal Crutchlow termine sa colonne en expliquant être rentré chez lui, en Californie, où il va continuer son programme d’entraînement. « Je fais un peu de vélo, mais je vais aussi faire une pause parce que nous avons potentiellement sept semaines de break », écrit-il. Ça, c’était il y a quelques jours : la Californie vient de déclarer l’état de confinement. Le pilote anglais va donc devoir réadapté ses plans.

Informations concernant le coronavirus et les consignes sanitaires à respecter disponibles ici

Test Losail 2020 : Classement combiné

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Qatar : Crutchlow s’attendait à être compétitif […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store