Qatar : le top-15 le plus serré de l’histoire

15,093 secondes d’écart entre Andrea Dovizioso (1er) et Johann Zarco (15e) : le top-15 du Grand Prix MotoGP du Qatar est le plus serré de l’histoire de la catégorie.

La catégorie reine, des courses de plus en plus serrées ? En 2018, un record avait déjà été battu à Assen (Pays-Bas), lorsque le 15e (Dani Pedrosa) était arrivé seulement 16,043 secondes du vainqueur (Marc Marquez).

Nous ne sommes qu’au premier Grand Prix de la saison 2019, et ce record a déjà été effacé. En effet, lors de l’épreuve inaugurale du Qatar, exactement 15,093 secondes ont séparé le 1er (Andrea Dovizioso) du 15e (Johann Zarco). Il y a eu de la bagarre à tous les étages…

… et dans toutes les catégories, comme souvent à Losail ! Si la victoire en MotoGP s’est jouée pour 23 millièmes, l’écart a aussi été infime en Moto2 (26 millièmes entre Lorenzo Baldassarri et Tom Lüthi) et en Moto3 (53 millièmes entre Kaito Toba et Lorenzo Dalla Porta).

Saluons par ailleurs le très bon travail des statisticiens de la Dorna, qui nous proposent ci-dessous le top-10 des écarts les plus serrés depuis l’introduction de la catégorie MotoGP :

1. Losail 2019 – 15,093 (Dovizioso – Zarco)
2. Assen 2018 – 16,043 (Marquez – Pedrosa)
3. Brno 2018 – 23,159 (Dovizioso – EspargaroA)
4. Losail 2018 – 23,287 (Dovizioso – Abrahan)
5. Buriram 2018 – 23,628 (Marquez – Smith)
6. Aragón 2017 – 26,082 (Marquez – Rabat)
7. Phillip Island 2017 – 26,168 (Marquez – Lorenzo)
8. Mugello 2018 – 26,644 (Lorenzo – Morbidelli)
9. Spielberg 2017 – 28,096 (Dovizioso – Crutchlow)
10. Brno 2016 – 29,296 (Capirossi – Checa)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
254Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fred-bear

Ça fait quand même 7 10eme au tour entre dovizioso et zarco. Un goffre

Did

Il faut quand même souligner que les « gros bras » n’étaient pas fond tout le gp, donc on le peut pas dire que le gp était sérré.

fred-bear

C’est aussi a noter, ça roulait mou surtout devant, pas de chute des chronos sans plus.
Peur de perdre le championnat, peur des pneus pas au mieux ça c’est sûr.

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store