Qatar : Marini déçu mais pas blessé



Tombé dans le dernier tour du Grand Prix du Qatar, Luca Marini a terminé son week-end de façon cauchemardesque. Mais – et c’est déjà ça – il est physiquement en bonne santé.

La saison 2020 de Luca Marini était partie pour débuter sur une note quasi-parfaite. Qualifié en première ligne, l’Italien s’est rapidement hissé en tête de la manche de Losail, et en a mené une bonne partie. À la mi-course, il a même commencé à faire le break sur ses poursuivants, dont Joe Roberts qui était jusqu’alors à ses trousses. Tout indiquait que l’hymne italien allait résonner dans la nuit qatarie.

Mais à six tours de l’arrivée, le pilote Sky VR46 s’est soudainement écroulé. Handicapé par des problèmes au pneu avant, il s’est littéralement fait avaler par le peloton, passant de 1er à 14e en quelques kilomètres.

Mais le pire restait encore à venir.

Alors qu’il allait sauver 2 points, Luca Marini s’est fait attaquer par Jake Dixon dans le dernier virage du dernier tour. Le Britannique l’a touché et fait tomber. Les premières images montraient l’Italien à terre, visiblement souffrant du poignet. Les nouvelles médicales sont rassurantes, mais la pilule reste difficile à avaler.

« Pas la fin que je voulais, regrette-t-il. J’ai pris un bon départ, je me sentais très à l’aise et j’ai pu imposer un bon rythme. Mais d’un coup, j’ai perdu confiance avec l’avant et j’ai dû rendre beaucoup de positions. Je ne pouvais rien faire. C’est dommage pour la chute dans le dernier tour. Heureusement, les examens médicaux disent que je suis ok. »

Son coéquipier au Sky Racing Team VR46, Marco Bezzecchi, a rencontré les mêmes problèmes en fin de Grand Prix, glissant de la 7e à la 12e place. « Nous devons analyser les données et comprendre exactement ce qu’il s’est passé », en a conclu le patron de l’équipe, Pablo Nieto.

Impliqué dans l’accident de Luca Marini, Jake Dixon s’est excusé dès qu’il a été mis au courant de la situation. « Je n’ai pas réalisé que Marini était tombé avant que l’on en termine et que je vois sur la TV que nous nous sommes accrochés. Je veux m’excuser auprès de lui et de son team parce que je n’ai pas volontairement essayé de le toucher. Après m’être engagé je devais tourner et je n’avais nulle part où aller, donc je m’excuse et j’espère que ça va bien aller. »

Moto2, Classement après le Qatar (1/20) : 1. Nagashima 25 pts, 2. Baldassarri 20 pts (-5), 3. Bastianini 16 pts (-9), 4. Roberts 13 pts (-12), 5. Gardner 11 pts (-14)… Classement complet.

Stay tuned ! Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

Qatar, Moto2 : Nagashima 10 ans après Tomizawa !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] Marini était le grand perdant du Grand Prix du Qatar, qu’il avait mené avant de s’écrouler pour des soucis de pneu […]

[…] en 2020. C’est en tout cas ce que montrent ses premiers Grands Prix de la saison. Il était en tête au Qatar et fonçait vers la victoire, avant qu’un problème de pneumatiques ne ruine sa fin […]