Qatar, MotoGP : Dovizioso d’un souffle devant Marquez !



Le spectacle de la catégorie reine va débuter sous peu et avec lui, le début de la saison MotoGP 2019, en terre Qatari. C’est une course qui se déroulera sur une piste balayée par le vent, et dont la température est de 20 degrés et dont l’air ambiant est de 21 degrés. 22 tours sont à couvrir pour les pilotes en vue d’aller s’emparer de la première victoire de la saison. C’est le pilote Yamaha, Vinales qui a décroché la pole position hier devant Dovizioso et Marquez. Lors du Warm-Up, Petrucci, le pilote Ducati, a pointé le museau de sa Desmosedici, en étant le plus rapide, devançant Marquez et Rins. 

Quartararo s’élancera depuis les stands après avoir rencontré un problème technique sur sa machine lors du tour de formation, il partira avec sa moto de réserve.

C’est Dovizioso qui ressort en tête du premier virage devant Miller et Marquez, Crutchlow et Nakagami. Vinales est sixième mais ne il résiste pas à l’assaut de Mir, très agressif, qui le dépasse dans le second tour. Rins, à son tour, parvient à prendre le meilleur sur le pilote Yamaha, il est maintenant cinquième.

Marquez parvient à se débarrasser de Mir, Crutchlow en fait de même. Le Champion du monde est désormais second. Quartararo, vingt troisième aligne les temps au tour et est 1s plus vite que les reste de la troupe. Rins passe à l’offensive et ne fait qu’une bouchée de Mir et Crutchlow et sans aucune difficulté, et se débarrasse tout aussi facilement de Marquez, il est second. Dans la foulée, le pilote Suzuki porte une estocade sur Dovizioso qui porte ses fruits mais dans la ligne droite, la vitesse de la Ducati fait la différence, Dovi reprend sa place de leader.

Après six tours, Marquez réagit et passe à son tour Rins. Dovizioso qui est en tête ne parvient pourtant pas à s’échapper du peloton. Le pilote Suzuki donne la réplique au pilote de Cervera, il récupère la seconde position. Derrière, Petrucci mène la charge pour la quatrième position, il vient de passer Crutchlow et a devant lui Mir. Les deux Yamaha pointent en septième (Vinales) et huitième position (Rossi). Le Majorquin, Lorenzo est dix-septième.

Il reste treize tours et Petrucci fait l’effort, il se débarrasse coup sur coup de Mir et de Marquez, il est classé troisième mais derrière Marquez n’a pas dit son dernier mot…il reprend aussi vite sa troisième position et en profite pour prendre le meilleur sur Rins qui rétrograde en quatrième position , Petrucci profite de l’aubaine.

A onze tours du but, Bagnaia abandonne. Peu à peu, Dovizioso et Marquez commencent à se détacher du reste de la troupe. Rins essaient de coller aux deux hommes de tête et il y  parvient progressivement, il cravache !

Après Bagnaia c’est Miller qui abandonne dans le camp Pramac, c’est la déroute. Il reste huit tours à effectuer et devant, Dovizioso semble avoir baisser en rythme, permettant à ses poursuivants de revenir sur lui. Rien n ‘est joué, ils sont sept derrière l’Italien à pouvoir jouer la victoire : Marquez, Rins, Petrucci, Crutchlow, Mir, Vinales et Rossi. Le Doctor prend l’ascendant sur son coéquipier et est maintenant sixième.

Six tours sont encore à couvrir avant le passage de la ligne d’arrivée, les forces en présence sont les suivantes : Dovizioso mène la course devant Rins, Marquez, Crutchlow, Petrucci, Rossi et Vinales.

A deux tours de l’arrivée, Crutchlow se débarrasse de Rins, il intègre ainsi potentiellement le podium. Marquez passe aussi à l’offensive et se débarrasse de Dovizioso mais ce dernier réagit et ne s’en laisse pas compter, il reprend son bien si convoité.

Dovizioso passe la ligne d’arrivée en vainqueur devant Marquez et Crutchlow. Rins finit quatrième, Rossi, cinquième et Petrucci sixième. Le Poleman, Vinales, termine septième. Le premier pilote KTM est P.Espargaro qui se classe douzième. Lorenzo termine treizième et Quartararo, seizième. Zarco finit à la quinzième position.

 

 

CLASSEMENT :

POS # RIDER GAP
1
4
A. DOVIZIOSO
42:36.902
2
93
M. MARQUEZ
+0.023
3
35
C. CRUTCHLOW
+0.320
4
42
A. RINS
+0.457
5
46
V. ROSSI
+0.600
6
9
D. PETRUCCI
+2.320
7
12
M. VIÑALES
+2.481
8
36
J. MIR
+5.088
9
30
T. NAKAGAMI
+7.406
10
41
A. ESPARGARO
+9.636

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

11
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fabrizio

alors pour un veillard comme tous le monde le dit valentino a quand meme fait fort félicitation pour lui

fred-bear

Mais c’est pas transcendant, il est bon il a des restes…..mais que des restes. 0 attaque juste sur vénales en perdition. Rien sur rins. Tout ça c’est un peu asmathique

jean claude

c’est fou le nombre de bras cassés qui pense faire mieux. Remontée de la 14eme place chapeau !

Tano

Surtout finir à 0.6 du premier. Forza vale….👏👏👏

fred-bear

Forza de rire

fred-bear

C’est fou le nombre d’abrutis qui ne savent pas lire…
Ais je dit que je ferais mieux? Sûrement pas mais je n’ais rien vu de transcendant il a fait le job sans plus
De toutes façons il est cuit et roule à l’expérience, arrêtez de vous tripoter en voyant un 10eme titre déjà qu’une victoire on en est loin.
Si dajiro kato ne se tue pas, on peut enlever 3 titres à Rossi. Il a couru 4 ans sans concurrent sérieux, avec la meilleure moto de l’époque ça aide a devenir une « legende »
On l’a vu chez ducati, 0 pointé.

Coco

Très bon pilote Rossi bravo à lui toujours au top

Street-guy

Moi je pense à Fabio en premier , quel déception après une si belle qualif !?
J’espère qu’il va vite digérer tout çà .
Quant à Johann , on va dire que un début !

GG

Le mec a signé le 5ème temps pour son premier GP en motoGp et à 19 ans. On a pas fini d’entendre parler de lui.

Dude

Comme on pouvait s’y attendre, Dovi cachait son jeu. Vivement que Lorenzo soit devant aussi. Vinales comme d’hab, c’est quand même fou qu’il perde ses moyens avec le réservoir plein… quant à Zarco, déjà derrière Espargaro, ça s’annonce bien pour l’ex futur décuple champion du monde français…

Nyto N

Hey les mecs! C’était quand même une put… de course!
Merci à Rins pour avoir mis son grain de sel entre dovi et marquez. On va avoir une saison particulièrement intéressante

Articles recommandés

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store