Qatar, Rins : « Si nous ne gagnons pas ? Il y aura 18 autres GP »

L’ascension d’Alex Rins peut-elle se concrétiser par une victoire au Qatar ? L’Espagnol le veut, mais relativise et garde son calme.

Trois podiums lors des quatre derniers Grands Prix en 2018. Des essais hivernaux excellents, terminés avec une 3e place à Losail. Et l’envie de gagner (« Je veux obtenir une victoire en 2019 », lire ici). Plus le temps passe, plus Alex Rins rentr dans le rôle d’un potentiel protagoniste pour la saison à venir.

Une situation dûe à la progression du pilote, mais aussi de sa moto, la GSX-RR. « À Sepang nous avons testé beaucoup de matériel et au Qatar nous avons vu que cela fonctionnait. Mais l’important est de faire les choses étape par étape. Il est important d’avoir les idées claires, et je pense que la moto est meilleure que l’an dernier. Elle a un peu progressé dans tous les domaines, à commencer par la stabilité au freinage qui était notre point faible. Nous avons aussi avancé sur la vitesse de pointe. »

Dans l’ensemble, Rins est donc content de sa Suzuki. Faut-il le considérer comme un candidat à la victoire ? Et pourquoi pas dès le week-end prochain, au Qatar ? « Nous avons eu une bonne fin de saison 2018, et mon objectif est de gagner, rappelle-t-il. Mais il faut garder notre calme, parce que tout le monde veut gagner la première course. Si nous ne gagnons pas, il y aura 18 autres courses pour le faire. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
208Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de