Qatar : Smith s’est préparé comme un titulaire



Bradley Smith l’a dit et répété : il compte mettre à profit la saison 2019 pour retrouver un guidon de titulaire en 2020. D’où sa présence en catégorie MotoE. D’où, également, les quelques wild-cards qu’il fera pour Aprilia, dont il est pilote d’essai.

« S’ils voient que je suis bon en 2019, j’espère avoir une place dans une équipe pour l’année suivante », disait-il cet hiver au sujet de sa motivation en MotoE. « Quand je suis là en wild-card, je suis là pour moi. Je suis là pour mettre Aprilia aussi haut que je peux sur la grille, ce qui signifie que je vais seulement penser à aller aussi vite que possible », prolongeait-il quelques jours plus tard.

Cet hiver, Smith s’est donc préparé pour… le Grand Prix du Qatar. Et de fait, il l’a plutôt bien préparé : le Britannique a roulé aux essais hivernaux de Valencia, Jerez, Sepang et Losail, effectuant un total de 408 tours. Plus que les 2 autres pilotes Aprilia, Aleix Espargaro (407) et Andrea Iannone (209). Sans parler des tests privés qui ont été réalisés.

L’heure de vérité arrive ce week-end. Pour sa première au guidon de la RS-GP, Smith visera les points à Losail. Une piste où il n’a jamais été particulièrement à l’aise (meilleur résultat : 5e place en 125cc en 2009).

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires