Qatar, Zarco (2e) : « Je profite du moment ! »



Première course en tant que pilote Pramac et premier podium pour Johann Zarco, deuxième du Grand Prix du Qatar derrière Maverick Viñales. Voici les réactions « à chaud » du Français, données aux télévisions présentes sur place (MotoGP et Canal +).

Johann Zarco : « Je suis heureux, ça a été une bonne course et une longue course parce qu’à la fin c’était difficile. Quand Viñales a dépassé Pecco, je sentais que j’avais encore de la vitesse pour le suivre, je savais qu’il allait être très rapide dans toute la partie arrière du circuit, donc j’ai immédiatement doublé Pecco et essayé de rattraper Viñales, mais je glissais beaucoup. À la fin, quand Mir est revenu j’ai essayé de prendre une respiration et pousser à nouveau. Grâce à mon moteur j’ai pu finir deuxième, donc c’est fantastique. Je profite juste du moment et nous analyserons plus tard. »

«Le ‘Inch’Allah’ m’a entendu ! (rires) J’ai presque rigolé dans le casque au départ car nous étions trois Ducati, parties à une vitesse ! J’ai tout de suite été très à l’aise, et Miller un peu en difficulté. Quand j’ai vu que Pecco avait un rythme intéressant j’ai voulu l’accrocher, mais il fallait rester bien concentré et ce n’était pas facile, mais je me sentais dans une bonne position. J’arrivais à rouler vite tout en m’économisant un peu, ça a beaucoup servi, jusqu’à ce que Maverick arrive. »

« Il était tellement à l’aise dans les enfilades. J’ai bien compris son jeu de devoir passer à un moment important pour avoir assez de distance et qu’on ne le repasse pas. Il a très bien géré. J’ai tout de suite passé Pecco pour empêcher Viñales de tro s’échapper, Pecco avait du mal et je me suis dit que j’avais peut-être quelques dixièmes pour suivre Vñales. J’ai essayé, c’était pas mal mais ensuite j’ai fait quelques erreurs, ce n’était pas simple de le suivre, il a pris de l’avance et dans les derniers tours ça patinait beaucoup. Quand Mir m’a rattrapé j’ai réussi à mettre assez d’énergie dans les deux derniers tours pour avoir le meilleur rythme possible, et finir deuxième grâce à la puissance de mon moteur. »

Gagner le week-end prochain ? « On verra, on va essayer de progresser, de s’adapter aux conditions. Aujourd’hui elles ont beaucoup changé, je pense que ça ma aidé car j’ai pu être à l’aise au warm-up et en course j’avais une belle aisance. L’expérience prise est extra et tout ce que j’ai vu de Pecco était intéressant. Si j’arrive à faire un bon mix, oui, il peut y avoir des chances de victoire, mais ce n’est pas la pensée du moment. Là on se régale, on se fait plaisir et on prend ce qu’il y a à prendre. »

Qatar, MotoGP : Viñales impérial, Zarco magnifique second !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments