Quand Bagnaia a craint Zarco pour la place de pilote d’usine Ducati



Le podium obtenu par Johann Zarco au Grand Prix de République-Tchèque a fait frissonner Francesco Bagnaia, révèle ce-dernier. Les deux hommes luttaient pour la place de pilote officiel Ducati, et l’Italien était blessé.

Francesco Bagnaia pilote d’usine Ducati, c’est signé depuis septembre 2020 et ça s’est matérialisé le 9 février dernier, jour de la présentation du Ducati Lenovo Team version 2021. L’Italien a bénéficié d’une promotion en interne, puisqu’il rentre dans l’équipe d’usine après être passé par le team satellite Pramac Racing. Pourtant, tout ne s’est pas passé comme prévu depuis son arrivée en MotoGP.

Champion du monde Moto2 2018, Pecco a connu une première saison compliquée en catégorie reine, marquée par 8 résultats blancs plus un forfait sur les 19 Grands Prix au programme. Seulement 15e du classement général, il s’est trouvé dominé par deux des trois autres rookies, à savoir Fabio Quartararo (5e) et Joan Mir (12e). Chez Ducati, forcément, on s’attendait à mieux.

Les dirigeants sportifs de la marque italienne lui ont alors lancé un avertissement pour 2020 : il faut progresser et faire ses preuves, autrement la place chez Pramac Racing pour 2021 pourrait revenir à… Johann Zarco, alors pilote Reale Avintia Racing, sorte d’équipe satellite B chez Ducati.

Mais de fil en aiguille, avec la mise à l’écart de Danilo Petrucci et le départ d’Andrea Dovizioso, la mise en concurrence entre Francesco Bagnaia et Johann Zarco n’a plus concerné une place chez Pramac Racing, mais un poste dans le team officiel Ducati. Vous avez quelques courses pour montrer vos capacités et que le meilleur gagne, leur a-t-on lancé.

Alors que Johann Zarco avait tout à découvrir de la Ducati, Francesco Bagnaia a profité de cet avantage pour mieux lancer sa saison 2020. Il a terminé 7e à Jerez 1, puis fonçait vers le podium de Jerez 2 avant qu’un problème mécanique n’achève sa course. Qu’à cela ne tienne, le message avait été envoyé.

Mais quelques jours plus tard, une chute aux essais du Grand Prix de République-Tchèque, à Brno, a stoppé net sa progression. Blessé au tibia, Francesco Bagnaia a assisté depuis chez lui au podium de Johann Zarco, 3e après être parti depuis la pole. Là, les doutes ont commencé à l’assaillir.

« Pendant ma période de convalescence j’ai eu peur de perdre la place de pilote d’usine, a-t-il confessé après la présentation du Ducati Lenovo Team. Alors que j’étais chez moi, Zarco était sur le podium et je voulais revenir à Misano pour récupérer ce que j’avais perdu à Jerez. »

Absent des deux épreuves autrichiennes de Spielberg, l’Italien a fait son retour pour les week-ends de Misano, où il lui fallait absolument briller. Et c’est ce qu’il a fait : 2e du premier Grand Prix, il a ensuite dominé le second avant de partir à la faute alors que sa première victoire lui tendait les bras. « À Misano j’étais mal, mais ma tête étaient convaincue que je pouvais me battre pour les premières places. J’aimerais garder toute la saison la même mentalité que j’ai eue durant ces deux week-ends, mais ce n’est pas facile. »

La suite de la saison s’est mal passée, mais les manches de Jerez et Misano ont suffi à convaincre Ducati. Francesco Bagnaia avait l’avantage de l’âge et de la nationalité (un pilote italien sur une machine italienne, ça fait une différence à Borgo Panigale) sur Johann Zarco, et il a réussi au moment où il le fallait. Si la décision n’a été annoncée qu’après le Grand Prix de Catalogne, elle était en réalité déjà prise avant celui-ci.

Au terme de la saison, Johann Zarco a devancé de 3 places et 30 points son adversaire italien. Ils auront tous les deux la même moto en 2021, bien que Francesco Bagnaia bénéficiera d’un peu plus de soutien que lui en raison de son statut de pilote d’usine. Une motivation supplémentaire pour le Français, qui a toujours l’ambition de revêtir de la tunique rouge officielle.

Xaus (Avintia) : « Grâce à Zarco nous avons prouvé de grandes choses »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

[…] Quand Bagnaia a craint Zarco pour la place de pilote d’usine Ducati […]

MichaelInark
1 mois il y a

generic pills india: order medications online from india all generic meds from india

RobertGal
1 mois il y a

best male erectile dysfunction pill: https://edpillsonline24.com/# levitra pills

RobertGal
1 mois il y a

best erectile dysfunction pills review: https://edpillsonline24.com/# order erectile dysfunction pills

RobertGal
1 mois il y a

ed pills: https://edpillsonline24.com/# erectile pills canada