Quand Espargaro espérait la Yamaha de Rossi



Pilote Monster Yamaha Tech3 de 2014 à 2016, Pol Espargaro affirme que Yamaha lui a fait miroiter la place de Valentino Rossi dans l’équipe officielle. Le transfert n’a finalement jamais eu lieu.

Pol Espargaro est l’un des pilotes qui marque de son empreinte la saison 2020. D’abord de par ses résultats : les progrès réalisés sur (et avec) la KTM RC16 lui ont permis de faire pole + podium (3e) au Grand Prix de Styrie, puis première ligne (3e) + podium (3e) à celui d’Émilie-Romagne. D’autres bons résultats auraient pu être obtenus s’il n’avait pas chuté lors des courses de République-Tchèque et d’Autriche. L’Espagnol, qui jouait les tops-10 l’an dernier, devient peu à peu un cador du peloton.

De par, aussi, une nouvelle qui a rythmé l’actualité du début de l’été : son transfert de l’équipe Red Bull KTM Factory Racing au Repsol Honda Team, où il remplacera Alex Marquez.

Pol Espargaro pilote officiel d’une marque japonaise, ce sera une première. C’est pourtant ce qui lui avait été promis quelques années plus tôt, assure-t-il au journal espagnol Mundo Deportivo. Champion du monde Moto2 en 2013, arrivé en MotoGP en 2014 avec l’équipe Monster Yamaha Tech3, il affirme que Yamaha lui a promis le remplacement de Valentino Rossi, car celui-ci allait quitter le team officiel et se retirer.

« Lin Jarvis m’a dit de rester dans le team satellite parce que Valentino allait prendre sa retraite et qu’ils avaient besoin d’un pilote plus jeune. Ensuite il a nié cela lors d’une conférence de presse, ce qui m’a fait me sentir très mal. » D’autant plus qu’au même moment, il a dit non à Suzuki dans l’espoir d’obtenir cette promotion chez Yamaha. « Je me suis juré que si une autre usine entrait dans le championnat et que j’avais l’opportunité d’y aller, je n’y réfléchirais pas à deux fois. » C’est ce qui est arrivé avec KTM, qu’il a rejoint en 2017 et qu’il quittera fin 2020.

À l’annonce de sa signature chez Honda, Pol Espargaro expliquait qu’une offre du HRC ne se refusait pas, et que la RC213V était « la moto rêvée » pour se battre pour la gagne – il court toujours après sa première victoire en MotoGP. À l’époque, il disait ne pas être certain de pouvoir rouler devant avec la KTM. Depuis, les Oranges ont gagné deux courses (Brno avec Brad Binder, Spielberg 2 avec Miguel Oliveira) et se montrent désormais à la hauteur des autres constructeurs.

Des éléments qui font dire à Jorge Lorenzo que ‘Polyccio’ pourrait regretter son départ de KTM vers Honda. Le Majorquin n’a jamais trouvé la solution lors de son année au HRC (2019), rejoignant la liste de pilotes en difficulté sur la RC213V, que seul Marc Marquez parvient à faire régulièrement gagner.  « Je pense que je peux être encore plus rapide avec Honda », répond le pilote de 29 ans. « Vous pouvez aller chez Honda avec de la peur, ou avec de l’ambition. Je veux vraiment apprendre des meilleurs, comprendre ce que Marc fait, voir si la moto est aussi difficile qu’on le dit. Voir autant de pilotes qui n’ont pas réussi à aller vite sur cette moto est un défi. »

Championnat MotoGP après Misano 2 : 1. Dovizioso 84 pts, 2. Quartararo 83 (-1), 3. Viñales 83 (-1), 4. Mir 80 (-4), 5. Morbidelli 64 (-20), 6. Miller 64 (-20), 7. Nakagami 63 (-21), 8. Oliveira 59 (-25), 9. Rossi 58 (-26), 10. P. Espargaro 57 (-27)… Classement complet

Misano 2, Espargaro ému : « Ce podium est pour mon grand-père »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de