Quand Redding pensait en finir avec la moto



« J’avais 25 ans et je me disais que j’en avais fini avec ce sport » : après avoir perdu sa place en MotoGP, fin 2018, Scott Redding a traversé un moment difficile où il ne se voyait plus être pilote moto.

L’arrivée de Scott Redding en championnat du monde Superbike sera l’un des intérêts de la saison 2020. Champion de Grande-Bretagne de Superbike, l’Anglais sera pilote officiel Ducati et veut rouler devant, se battre pour la gagne voire le titre. « Ensemble, nous avons construit un package qui peut gagner le titre », assure-t-il. Sa présence en WSBK a cependant bien failli ne jamais arriver. Et pour cause : une quinzaine de mois plus tôt, il pensait en avoir terminé avec sa carrière !

Pour le comprendre, il faut faire un saut en arrière. Nous sommes en 2013, Scott Redding a 20 ans et il est l’espoir de la moto britannique. Sa quatrième campagne de Moto2 semble être la bonne : il mène le championnat à trois courses du terme de la saison. Mais il se blesse au poignet en Australie (forfait), manque aussi l’épreuve du Japon (forfait) et voit son rêve lui filer entre les mains. « Cela m’a fait assez mal », se souvient-il sur le site officiel du World Superbike.

Mais Scott Redding passe l’éponge, car un nouveau défi se présente à lui : la catégorie reine, à laquelle il accède via l’équipe GO&FUN Gresini Honda. « Rejoindre le MotoGP et essayer d’être champion du monde était mon objectif, c’est ce que je croyais être en mesure de faire. Mais je me suis trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Partout où je suis allé, ce n’était pas le bon moment. » Gresini Honda, Marc VDS Honda, Pramac Ducati… Les années passent, il se bat généralement entre la 7e et la 15e place, décroche 2 podiums mais ne parvient pas à tirer son épingle du jeu.

Arrive 2018 et sa signature dans l’Aprilia Racing Team Gresini. Les choses vont de mal en pire. Ce sera sa dernière année en MotoGP, conclue à la 21e place du championnat. « Aprilia a été comme le dernier coup de couteau, lâche-t-il. Une équipe d’usine, et la moto de l’année précédente n’était pas trop mal… mais c’était la même chose. Quand je suis allé là-bas, ils ont changé la moto ou ils ont changé certaines règles ou autre, et soudain la machine ne fonctionnait plus. Ça m’a épuisé de savoir qu’il y avait quelque chose qui aurait pu être mieux, mais je n’y arrivais pas. »

Dès le mois de juin, Scott Redding savait qu’il allait perdre son guidon chez Aprilia. Les semaines et mois qui ont suivi furent celles des doutes quant à son avenir. Lui-même ne se voyait plus être pilote. « Après ça, j’en avais marre. (…) En 2018, ma carrière était plus ou moins terminée. J’en avais fini, je ne voulais plus courir. J’avais 25 ans et je me disais : ‘J’en ai fini avec ce sport’. Cela ne me procurait rien dans ma vie, je ne me sentais pas comblé et je ne sentais pas que je réussissais. Je voulais essayer de faire autre chose, c’était ma vision. »

Il décide de continuer sa carrière, mais à la seule condition de le faire dans un cadre lui permettant d’être performant. « Parce que je sais que je suis un bon pilote, et je sais qu’il y a plus de potentiel que ce que j’ai montré », argue-t-il. Il demande à son manager de lui trouver une moto et une équipe qui peuvent gagner, et se retrouve dans le Be Wiser Ducati Racing Team, en British Superbike. Son passage en BSB lui donne « un coup de fouet, sur le plan émotionnel. J’ai retrouvé la rage de triompher à nouveau. Je n’y suis pas allé en pensant que je devais finir parmi les cinq premiers. J’avais besoin de gagner ».

Et c’est bien ce qu’il se passe : Scott Redding monte sur le podium de la première manche, triomphe lors de la cinquième et s’affirme rapidement comme un candidat au titre. Il est sacré champion à l’issue de la finale, pour 5 points devant Josh Brookes. « Ce fut la première fois de ma carrière que quelque chose se passait comme prévu. C’était un feeling incroyable qui m’a incité à rejoindre le World Superbike pour essayer d’y accomplir la même chose. »

La passion et la motivation sont revenues. Pilote ARUBA.IT Racing, l’Anglais veut jouer la victoire en championnatd du monde Superbike. « J’ai une grosse saison devant moi et je veux être prêt à 100%. Si vous voulez vous battre pour être le meilleur, vous devez être prêt pour le meilleur. Et pour moi, la meilleure personne, c’est moi-même, alors je veux essayer de me battre tous les jours. C’est tout ce que je peux faire de mon côté. J’ai une équipe derrière moi et un constructeur qui a le potentiel de nous hisser au sommet. »

À 27 ans, Scott Redding veut se servir de ses saisons précédentes comme d’un tremplin pour son futur. « Maintenant, je vois que ma carrière à de l’avenir. Et les expériences que j’ai vécues par le passé, même les moments difficiles, vont me donner de la force dans ce paddock. »

Nul ne sait de quoi son avenir sera fait. Une chose est certaine : il ne veut plus se battre dans l’ombre, se surpasser pour ne marquer que quelques points chaque week-end. « Il y a tellement de pression en MotoGP, des millions de personnes dans le monde entier te regardent. Pour moi, finir 15e, 16e, 17e est humiliant. Certains diront qu’ils sont satisfaits de ces résultats, car ils sont en MotoGP… Ce n’est pas mon cas. »

Il estime aussi que prendre autant de risques pour faire 15e n’a pas de sens. « Pour moi, courir en moto, ce n’est pas amusant. Risquer sa vie n’est pas amusant. Je me fiche de ce que les gens disent. Faire un petit tour sur une piste un jour — c’est charmant ! Risquer la limite à chaque virage n’est pas amusant et je pense que tous les autres gars ici vous diraient la même chose. Si je ne décroche pas de résultats, ça ne vaut pas vraiment la peine de prendre ce risque. »

Les débuts de Scott Redding en championnat du monde Superbike se dérouleront le week-end du 1er mars à Phillip Island (Australie), pour l’ouverture de la saison 2020.

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram.

WSBK 2020 : La grille, avec deux trous

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] changé la moto ou certaines règles ou autre chose, et soudain la machine ne fonctionnait plus, a-t-il expliqué l’hiver dernier. Ça m’a épuisé de savoir qu’il y avait quelque chose qui aurait pu […]