Quartararo complimenté par Meregalli (Yamaha)



Le boss de l’équipe officielle Yamaha, Massimo Meregalli, a adressé ses félicitations à Fabio Quartararo après son bon début de saison 2019.

En marge du dernier Grand Prix disputé au Mugello, Yamaha a organisé un événement en Italie, « Two Yamahas, One Passion – heART Lab ». Le directeur de l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP, Massimo Meregalli, y était présent pour représenter la marque. Entre autres commentaires, il a félicité Fabio Quartararo :

« Je pense que Fabio roule bien, qu’il est facile, parce que lors des précédents Grands Prix il était rapide. Il semble que la fusion entre la moto et lui a très bien pris. Il semble qu’il arrive à obtenir facilement ce qu’il veut, il a été très constant sur tous les circuits et il n’a pas fait d’erreurs. A la fin de la course, il ne manque que le résultat. »

Cela rejoint l’avis de Razlan Razali (Petronas Yamaha SRT), qui estime qu’il ne manque à Fabio Quartararo qu’un « week-end parfait ». Des mésaventures se sont en effet produites à plusieurs reprises (départ depuis les stands au Qatar, problème technique en Espagne…), l’empêchant de décrocher le gros résultat auquel il aspire.

Douzième du championnat, le pilote Yamaha est le meilleur rookie et a pour meilleur performance une septième place au Texas. Sa pointe de vitesse se vérifie également auprés des BMW Awards (classement des qualifications), où il occupe la troisième place (lire ici).

Fabio Quartararo : « Tôt ou tard, il fallait opérer »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

[…] a quelques jours, le team-manager de l’équipe officielle, Massimo Meregalli, le félicitait (lire ici). Au micro de Gpone, il en a dit un peu plus sur sa […]