Quartararo peut devenir le 17e champion d’une liste spéciale



En devenant champion du monde MotoGP, Fabio Quartararo serait le 17e pilote de l’histoire titré en catégorie reine sans avoir décroché de couronne dans les catégories inférieures.

Fabio Quartararo est en mesure d’être sacré champion du monde MotoGP 2021. Le Français dispose d’une première balle de match à Misano, ce week-end. Avec 52 points d’avance sur Francesco Bagnaia, alors que 50 resteront à distribuer après la course, il sera titré s’il finit devant l’Italien au Grand Prix d’Émilie-Romagne. Ou si, à partir de la cinquième place, il est derrière mais lui cède moins de 3 points.

S’il succède à Joan Mir, Fabio Quartararo décrochera le titre suprême en MotoGP sans avoir été sacré champion du monde dans une autre catégorie de la série des Grands Prix. Entré en championnat du monde en 2015, El Diablo n’a jamais fait mieux que dixième d’un classement général dans les catégories inférieures à la MotoGP. Il a obtenu cette position à la fois en Moto3 (2015) et Moto2 (2018).

Ce n’est pas une première dans l’histoire, mais ce n’est plus arrivé depuis Casey Stoner en 2007. Il y eut avant lui les Américains Nicky Hayden (2006) et Kenny Roberts Jr. (2000), ce-dernier l’ayant fait à l’époque des 500cc. Le Français serait le dix-septième à réaliser pareille performance, et le premier européen à le faire depuis l’Italien Franco Uncini, en 1982.

Les pilotes dont le titre mondial 500cc/MotoGP fut le premier :
Leslie Graham (1949)
Umberto Masetti (1950)
Libero Liberati (1957)
Barry Sheene (1976)
Kenny Roberts (1978)
Marco Lucchinelli (1981)
Franco Uncini (1982)
Freddie Spencer (1983)
Eddie Lawson (1984)
Wayne Gardner (1987)
Wayne Rainey (1990)
Kevin Schwantz (1993)
Mick Doohan (1994)
Kenny Roberts Jr (2000)
Nicky Hayden (2006)
Casey Stoner (2007)

Misano : Quartararo sera champion si…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires