Quartararo sanctionné de 20 minutes sur la FP1 du GP d’Espagne



La sanction est tombée : pour s’être entraîné avec une moto comportant des pièces non-autorisées, Fabio Quartararo sera privé des 20 premières minutes de la séance d’essais libres 1 du Grand Prix d’Espagne, vendredi.

Ne réglez pas votre téléviseur si vous ne voyez pas Fabio Quartararo en piste vendredi 17 juillet, à Jerez, de 9h55 à 10h15 : il n’est pas autorisé à rouler. Les Commissaires FIM du MotoGP ont en effet décidé de le priver des 20 premières minutes de la FP1 du Grand Prix d’Espagne, en raison d’une infraction de l’article 1.15.1 du règlement des Grands Prix FIM.

Cet article précise les types de motos que les pilotes ont le droit d’utiliser lors des entraînements privés qu’ils effectuent, des essais réalisés en dehors des courses. Or, le Français a été reconnu coupable d’avoir utilisé des éléments non-autorisés sur sa Yamaha YZF-R1, lors d’un entraînement effectué les 18 et 19 juin au circuit Paul Ricard. La même sanction pour la même raison est tombée pour Sergio Garcia, pilote en championnat du monde Moto3. Fabio Quartararo a fait appel de la décision.

Fabio Quartararo a reconnu l’infraction mais assure qu’elle n’était pas intentionnelle. On peut légitimement le croire. Le pilote de l’équipe Petronas Yamaha SRT ne s’est pas caché et a posté des photos de son roulage sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas vraiment là l’attitude de quelqu’un qui sait qu’il est en train de commettre une faute. Du reste, on a du mal à voir comment cela a pu l’avantager dans son entraînement. Ni comment Yamaha aurait pu faire passer des pièces au tricolore pour des confirmations ou du développement MotoGP. Mais « les règles sont les règles », nous opposera-t-on avec raison.

CONCOURS GP-Inside/Jerez : vos cadeaux Xavier Siméon !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de