Qui est Keminth Kubo, pilote Yamaha VR46 en Moto2



Jeune espoir de la vitesse thaïlandaise, Keminth Kubo portera les couleurs du Yamaha VR46 Master Camp Team sur le championnat du monde Moto2 2022. L’aboutissement d’un projet débuté en CEV.

Après plusieurs années d’existence dans la série FIM CEV Repsol, le Yamaha VR46 Master Camp Team débarque en Grands Prix. Il disputera son premier championnat du monde Moto2 en 2022, poussé en ce sens par la volonté de Yamaha de disposer d’une filière dans la catégorie intermédiaire. L’équipe sera sponsorisée par la firme japonaise et l’entreprise VR46, qui travaillent ensemble.

Champion du monde Supersport 300 en 2019, brillant troisième du mondial Supersport cette année, le jeune Manuel Gonzalez portera les couleurs du team pour la première fois. Il est déjà relativement connu du public, en raison de ses résultats en Supersport et de sa médiatisation. Mais c’est moins le cas de son nouveau coéquipier Keminth Kubo, pilote thaïlandais qui représente depuis déjà quelques années Yamaha et la VR46.

Keminth Kubo est né le 21 mai 1999, et fêtera donc ses 23 ans en 2022.

Rapidement passé sur des cylindrées moyennes (600cc) dans sa jeunesse, il s’est fait repérer grâce à ses résultats dans les compétitions asiatiques. Il remporte le championnat Motegi Road Racing 2016 dans la catégorie Superstock 600, avant de disputer le championnat d’Asie Supersport 600 en 2017 et 2018. Alors soutenu par Yamaha Thaïlande, il termine 10e de cette deuxième saison, puis s’en va poursuivre sa carrière en Europe.

Crédit photo : Yamaha

Il fait ses débuts sur le championnat d’Europe Moto2 (CEV) en 2019, avec le VR46 Master Camp Team. Apprentissage de la moto et des circuits sont à son programme, mais Keminth Kubo s’en sort plutôt bien. Il termine 9e du classement général et affiche une belle progression : au-delà du top-10 lors des cinq premières courses, il boucle les six dernières entre la 5e et la 10e place.

Il répète sa 9e place en 2020, malgré 4 forfaits sur les 11 manches que comprenait le championnat. Son meilleur résultat devient une 4e place, obtenue à deux reprises. Un bilan prometteur pour 2021, où il doit franchir un cap supplémentaire et monter sur un premier podium. Celui-ci ne viendra cependant pas : l’année, compliquée, se termine au 11e rang du championnat, avec un forfait, 4 résultats blancs (3 abandons) et une 4e place comme meilleur résultat.

Auparavant soutenu par Yamaha et membre de la filière VR46 Master Camp, Keminth Kubo disputera sa première saison internationale en 2022. Le Grand Prix du Qatar 2022 sera cependant le deuxième de sa carrière, car il a déjà eu l’occasion de faire une apparition : c’était à celui de Catalogne, en 2021, terminé à la 26e place après s’être qualifié 30e.

Razali : « Razgatlioglu aurait signé en MotoGP s’il avait été champion Superbike à temps »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires