Qui veut rouler en Supersport mondial avec le GMT 94 ?



Fort du succès de son initiative l’an passé, et en accord avec la FFM et Yamaha, l’équipe de Christophe Guyot propose d’engager deux pilotes supplémentaires à l’occasion de l’épreuve du championnat du monde Supersport de Magny-Cours, en septembre. Une offre forcément alléchante mais qui se mérite !

Pilote officiel le temps d’un week-end. C’est le rêve de tout pilote : participer à une manche du championnat du monde Supersport en France, en intégrant la prestigieuse équipe de Christophe Guyot, le GMT 94, au guidon d’une Yamaha R6 spécialement préparée pour avoir les moyens de briller. Mais pour obtenir ce privilège, il faut évidemment être performant. La récompense reviendra à celui qui occupera la tête du championnat de France de la catégorie à l’issue de la cinquième épreuve, début juillet. La Fédération française de motocyclisme désignera également un deuxième pilote en choisissant le jeune qui lui semble le plus prometteur.

Faites comme Valentin Debise : devenez pilote officiel du GMT94 !

En 2021, le champion de France, Valentin Debise, avait profité de cette belle opportunité pour vivre cette expérience parmi l’élite mondiale. Cette année, de nombreux pilotes français vont s’engager dans cette catégorie en espérant être celui qui décrochera cette récompense enviable.

Sébastien Poirier, Président de la FFM : « En 2021, nous avons pu attester de l’impact de ce projet aux côtés du GMT94 et de Yamaha. La grille de départ du Championnat Supersport était particulièrement remplie. Les performances de Valentin Debise ont permis de valoriser le niveau sportif de notre championnat de France. Pour 2022, nous sélectionnerons également un jeune pilote en lui offrant de s’inscrire en wild card sur le Grand Prix de France Superbike. Grâce à la FFM, au GMT94, et à Yamaha, les pilotes français seront particulièrement présents sur la grille de départ en championnat du monde Supersport à Magny Cours. Je leur souhaite le meilleur. »

Christophe Guyot confirme ainsi sa volonté de former les jeunes, de leur offrir la possibilité de s’étalonner parmi les meilleurs pilotes mondiaux et aussi de se faire éventuellement remarquer par d’autres équipes. Les deux pilotes désignés profiteront en plus d’une séance d’essais en amont de l’épeuve, pour se familiariser avec la moto.

Christophe Guyot, team-manager du GMT 94 : « Ce projet suscite un enthousiasme qui dépasse les frontières. La jeunesse française voit ici une chance de progresser puis au meilleur pilote de se mettre en valeur sur le seul mérite. À la fin de la saison, les avis étaient unanimes : il s’agissait d’une véritable réussite. En 2022, encore plus de français qui roulaient à l’étranger rejoignent le FSBK, avec l’espoir de décrocher cette invitation en mondial. C’est surtout la preuve d’un niveau qui s’élève année après année. »

Crédit photos : Lukasz Swiderek

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires