Razali : « Le podium de Fabio va bientôt arriver »



La structure Petronas est-elle en train de devenir l’une des références des Grands Prix ? Présente dans les trois catégories, elle a obtenu sa première victoire au Mans avec John McPhee (Moto3). Et ne cesse de briller en MotoGP, grâce à Fabio Quartararo et Franco Morbidelli.

Le boss du team, Razlan Razali, est surpris par ces excellents résultats. Mais il met en valeur la force collective de l’équipe. Il l’a expliqué à Speedweek. Synthèse des passages les plus pertinents de son long entretien.

La performance de Jerez (Quartararo en pole devant Morbidelli) : « Nous n’y avions même pas pensé. Après tout, nous sommes une toute nouvelle équipe. Nous n’avons pas repris une équipe de l’an dernier, nous sommes partis de zéro. Même dans nos rêves les plus fous, nous ne pensions pas que les pilotes pourraient faire ce qu’ils ont fait à Jerez. Mais nous restons calmes et allons de course en course. »

Fabio Quartararo : « C’est un rookie, mais avec des gens expérimentés et un bon environnement autour de lui. Quand je l’ai rencontré, j’ai compris que c’était une personne sensée, très calme. Je ne m’attendais pas à ce qu’un gars aussi jeune soit en MotoGP et ait les idées aussi claires. Je suis fier de ce qu’il a accompli.

Dès le premier test il était rapide, et il a progressé course après course. Je suis désolé pour lui qu’il n’ait pas obtenu son premier podium. Le premier podium est toujours difficile à avoir, mais je suis sûr qu’il va bientôt arriver. »

« Ne pas oublier d’où l’on vient »

Le secret de la réussite : « Il faut faire un. Je ne veux pas d’une équipe de MotoGP qui soit autonome, d’une autre équipe Moto2 qui fonctionne aussi seule. Nous avons créé quelque chose qui place tout le monde sous le même toit. Nous devons créer cette atmosphère, un environnement sain dans lequel tout le monde se soutient. Nous essayons de promouvoir cette culture d’équipe. »

L’aide apportée par les pilotes MotoGP aux plus jeunes : « Je n’ai pas à le demander, ça se passe naturellement. Nous devons nous aider les uns les autres. Nous sommes une équipe et devons motiver les plus jeunes pour qu’ils soient bons. Nous sommes bons ensemble et nous échouons ensemble. Il n’y a pas de « moi », nous devons être comme les joueurs d’une même équipe. Vous ne devez jamais oublier d’où vous venez, donc vous devez partager vos expériences. »

Le Mans, Quartararo (8e) : « Le top-5 était possible »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fred-bear

Juste une excellente équipe, et avec fabio je vibre, d’ailleurs ma femme en est heureuse…..

[…] Razali : « Le podium de Fabio va bientôt arriver » […]

[…] son boss Razlan Razali disait être impressionné par les « idées claires » de Fabio Quartararo (lire ici). Pour demain, il a déjà son programme en tête : « Nous allons continuer à travailler sur le […]

[…] Razali : « Le podium de Fabio va bientôt arriver » […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store