Razali voit Dovizioso jouer le titre



Andrea Dovizioso, un pari gagnant sur la Yamaha de l’équipe WithU RNF en 2022 ? Oui, veut croire son chef d’équipe, Razlan Razali.

Andrea Dovizioso fêtera ses 36 ans le 23 mars prochain, alors que la saison 2022 de MotoGP sera entamée. Son compatriote Valentino Rossi jouait le titre au même âge, il y a de ça quelques années. En sera-t-il de même pour le champion du monde 125cc 2004 ? C’est bien possible, a lancé son chef d’équipe, Razlan Razali.

De retour à la compétition en septembre 2021, après dix mois d’arrêt, Andrea Dovizioso a profité des troubles qui touchaient Yamaha – Maverick Viñales limogé, Franco Morbidelli promu à sa place dans l’équipe officielle Monster Energy… – pour intégrer le Petronas Yamaha Sepang Racing Team. Lequel deviendra le WithU Yamaha RNF MotoGP Team à partir de 2022.

L’Italien avait huit saisons de Ducati dans les bras, en plus de quelques tests réalisés avec Aprilia ces derniers mois. Il est donc dans une phase d’adaptation à la Yamaha, moto qui se pilote totalement différemment. « Cela prend du temps. Parfois je dois m’arrêter, regarder les données et repartir, car c’est tellement différent de ce que j’ai fait pendant huit ans », a-t-il expliqué pendant le test de Jerez.

Équipé de la première version de la M1 2022, en Andalousie, Andrea Dovizioso a l’attention de Yamaha. Son expérience – 234 Grands Prix disputés en MotoGP – sera utile au constructeur, mais aussi à son jeune coéquipier, Darryn Binder. C’est en tout cas ainsi que son chef d’équipe, Razlan Razali, le ressent :

« Andrea est très analytique. Il est très clair sur ce qu’il veut, le problème avec les motos, par conséquent Yamaha met l’accent sur ses commentaires et retours, a-t-il fait observer au micro de MotoGP.com. Je pense que Yamaha a besoin d’une perspective différente venant d’un pilote différent, en particulier un pilote expérimenté, et il va contribuer au développement général, tout en aidant Darryn dans le même temps. »

Et le dirigeant malaisien l’affirme : son pilote est là parce qu’il veut rouler devant, et il a des chances de le faire en 2022. « Andrea a beaucoup à prouver. Je pense que l’an prochain, il va y aller à fond, je ne vois pas pourquoi il reviendrait si ce n’est pas pour essayer. Avec l’équilibre entre l’expérience et la jeunesse, je pense que nous pouvons nous attendre à ce qu’Andrea fasse bien et se batte pour le championnat. »

Une nouvelle Yamaha meilleure pour Dovi, mais tout n’est pas encore fixé

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Razali voit Dovizioso jouer le titre […]