Rea admet la supériorité de Bautista



Six manches, six victoires : Alvaro Bautista domine le début du championnat du monde Superbike 2019. Son principal adversaire, Jonathan Rea, l’a reconnu après sa défaite en Thaïlande.

La deuxième épreuve du WSBK 2019, à Buriram, devait confirmer (ou non) le potentiel d’Alvaro Bautista, qui avait régné sans partage à Phillip Island. Et l’Espagnol a refait la même : 3 manches, 3 victoires. Au classement géneral, le trou est déjà en train de se faire : le 2e (Jonathan Rea) est à 26 points, le 3e (Alex Lowes) repoussé à 55 longueurs.

Quadruple champion du monde en titre, Rea n’a plus l’habitude d’être vaincu ainsi. Mais le pilote Kawasaki est forcé de le reonnaître : devant, ça va plus vite. « Maintenant, Bautista et Ducati sont la référence. Être derrière est une nouvelle expérience pour moi, en tout cas par rapport aux dernières saisons, mais c’est facile à accepter. Je me sens fort mentalement, j’accepte la situation, je continue à faire de mon mieux, en espérant arriver sur des circuits où je me sentirai mieux. »

Et Rea de féliciter celui qui sera, semble-t-il, son rival pour le titre : « Tout le monde parle de la vitesse de la Ducati, mais il faut souligner que Bautista fait du bon boulot, par exemple en maintenant un rythme constant tout au long de la course. »

Plus inquiétant encore : la marge avec laquelle Bautista s’impose : plusieurs secondes d’avance à chaque fois. « J’ai rarement gagné avec plus de 6 secondes d’avance lors des 4 saisons où j’ai été champion, et là Ducati a démoli la concurrence, soupire Rea. L’écart est trop grand, mais c’est ainsi et nous devons tout donner. Je débute chaque week-end gonflé à bloc, mais nous devons réduire l’écart. »

Aujourd’hui, deux éléments semblent pouvoir freiner Bautista. Le premier sera le moment où il va arriver sur des pistes qu’il ne connaît pas, comme Imola. Le second : une modification du règlement pour les Ducati. « Je ne sais pas si la Dorna va limiter le régime moteur de la Ducati, commente Rea. L’an dernier nous avons perdu à peu près 1100 tours/minute et j’étais toujours rapide. Nous devons évaluer cela en relation avec chaque moto. Facile à dire, difficile à faire. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
payne
2 années il y a

Est ce vraiment Ducati qui détruit la concurrence ? Si c’est le cas, pourquoi les autres pilotes équipés de cette machine se classent ils en 8 , 11, et 14eme position ?

Lana
2 années il y a
Répondre à  payne

Complètement d’accord.rien à rajouter

François NAVARRO
2 années il y a
Répondre à  payne

Parce que Bautista connaît bien le V4 puisqu’il le pilote depuis plusieurs années. Pas les autres. De plus Davies a été blessé en fin de saison dernière et n’a pas pu s’entraîner cet hiver comme il l’aurait voulu. Bautista est un bon pilote mais, à mon avis pas un top; la différence est faite par la machine et les plus de 1500 tours minutes supplémentaires que lui donne le règlement.

jipe 1050
2 années il y a
Répondre à  payne

La connaissance du V4 n’explique pas tout. Bautista est un pilote mésestimé,…comme le fut Rea avant ses titres

Patrick
2 années il y a

Un peu mauvais joueur quand même,car pourquoi réduire les tours moteurs de la Ducati ? Si la moto gagné seule toutes les Ducati seraient devant

john wayne
2 années il y a

Les autres Ducati sont loin. Mais Bautista vient du motogp, ou il était pas mal. Il a pris l’habitude de ne rien lacher, d’être constant, régulier, grapiller 2/10s tour après tour sans baisser le rythme, mettre la pression tout le long, être rapide quand il le faut. Il ne domine pas outrageusement en mettant 1 seconde à tout le monde sur un tour (comme marquez ou stoner) . Il pousse assidument. Il est à un niveau de compétiteur au dessus des autres.

Dales
2 années il y a
Répondre à  john wayne

Il pilotait une ducat en gp
Il vole sur la superbike qui doit etre plus simple a gerer
De plus il se trainait pas en gp selon les circuits

[…] Maintenant, Bautista et Ducati sont la référence, a d’ailleurs reconnu Jonathan Rea, pourtant qudruple champion du monde sortant. J’ai rarement gagné avec plus de 6 secondes […]

[…] Download Image More @ http://www.gp-inside.com […]